Expansion sans précédent de la VR à Annecy

Category: 
Expansion sans précédent de la VR à Annecy
VRrOOm - VR@Annecy

 

La réalité virtuelle, que le secteur baptise à présent XR, afin de mieux tenir compte de l’ensemble de ses courants et composantes, était présente à tous les stades, tant durant le festival, que sur le Mifa.

 

Cette année le festival, qui avait créé un formulaire d’inscription VR dédié, a reçu la soumission de près d’une centaine de projets en provenance d’une vingtaine de pays, pour en retenir en fin de compte seulement onze, qui ont à nouveau attiré un flux ininterrompu de visiteurs dans la salle de création de Bonlieu.

 

Premier fait marquant, pour ce cru 2018 de VR @ Annecy, une très forte domination américaine, mais particulièrement diversifiée. Rien en effet de commun en termes d’univers entre Piggy de Jan Pinkava et Mark Oftedal, dans lequel une interaction se noue avec un cochon gourmand, Crow : The Legend – Chapter 1 de Eric Darnell, inspiré d’un mythe amérindien ou encore Arden’s Wake – Expanded de Eugene Chung. Une production du studio Penrose, déjà présent l’an passé, au cours de laquelle, une petite fille part à la recherche de son père disparu, dans un monde post-apocalyptique submergé par les eaux.

Les visiteurs dans la salle de création de Bonlieu - © Le Film Français

 

Le Canada était aussi fortement présent, la journée de jeudi étant notamment marquée par la présentation de Musée de la Symétrie de la bédéiste Paloma Dawkins. Une production de l’ONF entrainant le spectateur-acteur dans une succession d’univers de terre, de feu, d’air et d’eau. Des incursions ludiques et interactives au milieu de personnages en 2D. Rien de réaliste là-dedans, mais une proposition d’immersion au contraire totalement insolite.

 

Etait présenté aussi BattleScar, de Martin Allais et Nicolas Casavecchia produit par Atlas V. Bénéficiant du soutien du programme French Immersion, il avait été récemment sélectionné à Tribeca. Autrement dit, du très haut niveau. D'ailleurs comme l’affirmait dans nos colonnes, Marcel Jean en début de festival : "On peut imaginer qu’en 2019 la sélection VR deviendra une compétition officielle".

 

Google Spotlight Stories était à nouveau très actif cette année, bénéficiant pour la première fois d’un focus studio à Pierre Lamy, tout en étant partenaire officiel de VR @ Annecy. "Google ne produit pas en direct, précisait d’entrée de jeu Karen Dufilho, productrice exécutive au sein de GGS. Mais nous nous impliquons étroitement aux côtés des créateurs et en les accompagnant à chaque étape pour les aider à développer des récits immersifs". Une quinzaine de projets ont ainsi été soutenus depuis les débuts, dont quatre étaient présentés cette année à Annecy : Isle of Dogs: Behind the Scenes in Virtual Reality, Piggy, Age of Sail et Back to the Moon.

Jailbirds de Thomas Villepoux

 

La réalité virtuelle était aussi présente au stade de simples dossiers.

Parmi les six projets de création interactive et transmedia, inscrits aux sessions de pitchs du Mifa, figuraient deux projets VR, portés par DV Group : Jailbirds et Cosmik Roger.

Librement adapté d’une histoire de Philippe Foerster, Jailbirds de Thomas Villepoux, nous plonge dans une intrigue aussi noire que complexe dont le point de départ est la prison de Bwa Kayiman, dirigée par un sinistre gardien-chef, qui fait souffrir tous les détenus, sauf Félix, toujours heureux et souriant. Car Félix a un secret.

 

Beaucoup plus ludique, s’inspirant d’un anti-héros de Fluide Glacial, Cosmik Roger invite à tenir compagnie à ce dernier, pendant sa tournée des meilleurs bars de la galaxie, l’occasion d’une plongée dans l’univers de la BD. Un projet créé par Marc Mordelet.

L'application de VR sociale VRrOOm vous permettra de partager films, concerts et autres contenus culturels avec vos amis dans un espace virtuel sous forme d'avatar

 

Enfin un véritable petit corner VR, s’était également constitué dans les allées du Mifa avec différents stands spécialisés.

Parmi eux VRrOOm, média dédié à la réalité virtuelle, proposait la démo d’une application, sur le point d’être lancée, et permettant la distribution de contenus audiovisuels en VR et AR. Une plateforme qui selon ses concepteurs "permettra aux utilisateurs de se retrouver sous forme d’avatars dans un environnement virtuel pour consommer ensemble des films, des jeux ou des spectacles, puis d’échanger ensuite dans des chatrooms".

 

VRrOOm a déjà lancé une application de festivals en version Beta, à l’occasion de NewImages, qui s’est tenu début avril au Forum des Images à Paris. Elle permettait d’avoir accès aux films concourant pour la sélection officielle du festival.

 

Et vendredi en fin de matinée le stand de On Entertainment proposait une incursion à 360° dans le monde des Playmobil. Un premier essai préfigurant d’autres créations à venir dans le domaine, en vue d’accompagner la sortie du long métrage réalisé par Lino Di Salvo, dont la sortie est prévue pour août 2019.

A voir aussi

VRrOOm Wechat