Cloak, l’outil indispensable pour les vidéos à 360

Category: 
Cloak, l’outil indispensable pour les vidéos à 360
20 Octobre, 2017
Photo : Adobe présente Cloak, une technologie facilitant la suppression d’éléments dans une vidéo - © Tous droits réservés

 

Adobe, le créateur de Photoshop a dévoilé au site Engadget ses dernières avancées surprenantes en matière de suppressions d’objets dans une vidéo.

 

On appelle ça du “content-aware fill”, du remplissage intelligent basé sur le contenu. Sur Photoshop, le logiciel de retouche vedette d’Adobe, la fonctionnalité existe depuis 2010, avec l’arrivée de la version CS5.

 

Concrètement, le programme analyse la photo et peut enlever un objet ou une personne en reconstituant l’arrière-plan. Cette technologie révolutionnaire est aujourd’hui devenue monnaie courante. Il suffit d’un toucher du doigt sur une simple tablette pour obtenir des résultats incroyables.

Mais c’est évidemment une tout autre histoire pour la vidéo. Le mouvement compliquant l’analyse de chaque plan, il est quasiment impossible d’obtenir un résultat crédible sans repasser manuellement sur chaque image de chaque plan. C’est de cette façon que procèdent les sociétés d’effets spéciaux, dans ces vidéos “showreels” qui vous montrent par exemple les coulisses d’un film comme Le Loup de Wall Street.

Pourtant, selon Victoria Nece, product manager chez Adobe, cette technologie va vite devenir indispensable. “Avec les vidéos 360, la réalité virtuelle et la réalité augmentée, la suppression d’objets, de matériels ou de l’équipe de tournage est obligatoire”.

 

C’est ce que permet Cloak. En quelques minutes, le programme est capable de détecter des personnes ou des objets, et utilise les plans “neutres” pour nettoyer l’image. “Ce qui nous sauve dans une vidéo, c’est qu’on peut voir derrière l’objet qu’on veut retirer”, explique Victoria Nece.

 

Dans la vidéo d’exemple disponible sur le site d’Engadget, on peut apercevoir un couple détecté grâce à la motion capture, puis complètement effacé de la scène. Mieux encore, le programme est capable de retirer un élément minuscule, comme une lanière de sac à dos. La vidéo n’étant visible que sur le site d’Engadget, on vous conseille vivement d’aller y jeter un oeil.

 

La technologie est loin d’être au point, et ne sera peut-être jamais proposée au grand public. Mais les premiers tests s’avèrent très concluants. Et si quelques zones retouchées sur certains plans peuvent paraître floues, il suffira de les retravailler à la main. Ça sera toujours ça de gagné.

A voir aussi

VRrOOm Wechat