Assainissement des eaux: on découvre en VR

Category: 
Assainissement des eaux: on découvre en VR
07 Mars, 2018
Photo © cabinet d'architectes ARTE CHARPENTIER
 

La visite commence par un vol au-dessus d’Orléans. De tout en haut, nous distinguons la cathédrale Sainte-Croix, le centre commercial place d’Arc ou encore les halles Châtelet. Puis en un clic, nous nous retrouvons téléporter à la station d’épuration de l’île Arrault, à Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. Libre de circuler, nous découvrons alors les différentes étapes du processus d’assainissement des eaux, grâce à plusieurs animations qui apparaissent sous nos yeux… littéralement.

 

Retirons nos casques une seconde. Nous sommes toujours à la station de l’île Arrault, pour de vrai cette fois-ci. C’est ici que, le 22 février dernier, la métropole d’Orléans inaugure sa première visite en réalité virtuelle de ses stations de traitement des eaux. En partenariat avec son prestataire Véolia EAU et l’agence digitale OBVI, la métropole a développé une application proposant une modélisant 3D de ses six sites d’assainissement : La Chapelle Saint-Mesmin, Île Arrault, Orléans La Source, Chécy, Chanteau La Treille et Chanteau Le Berceau.

Vue en 3D d’Orléans

3000 visiteurs qui se rendent chaque année à ces stations pourront profiter de 20 casques et 20 smartphones pour découvrir au plus près le fonctionnement de chacun des sites. Un outil qui vient « compléter de manière pédagogique la visite réelle de la station, tout en maintenant la sécurité » souligne Cédric Morio, responsable du service d’exploitation à la métropole.

 

Une douzaine d’étudiants-ingénieurs en génie civil et géo-environnement de Polytech Orléans ont eu l’occasion de découvrir ce nouveau dispositif. Une expérience positive selon Adrien : « c’est pratique, alors qu’il nous a fallu plusieurs mois pour visiter 6 ou 7 stations pour les cours, ici, on fait le tour en une heure ». Son professeur à Polytech ajoute que « cela permet aux étudiants de voir les coupes des ouvrages, ainsi que les reconstitutions des phénomènes microscopiques ».

 

L’objectif est double pour la métropole : présenter de manière ludique la politique d’assainissement tout en sensibilisant le public aux enjeux environnementaux. Ces visites virtuelles sont accessibles aux étudiants ou aux associations, mais aussi au grand public, notamment dans le cadre des portes ouvertes régulièrement organisées.

 

Le smartphone s’introduit dans le casque de réalité virtuelle

A voir aussi

VRrOOm Wechat