Alitalia dope sa nouvelle app à l’AR

Category: 
Alitalia dope sa nouvelle app à l’AR
11 Décembre, 2017

L’application Alitalia, actuellement la plus utilisée pour l’enregistrement, est disponible dans une nouvelle version depuis le 6 décembre 2017, sur Google Play Store et App Store. Elle inclut de nouvelles fonctionnalités pour simplifier et accélérer l’expérience utilisateur en optimisant les processus d’achat et les opérations d’enregistrement.

 

Grâce à la nouvelle fonctionnalité « One Click Payment« , il est désormais possible de réaliser des transactions plus fluides en stockant les données de cartes de crédit utilisées pour l’achat de tickets (en totale conformité avec les standards de sécurité web), comme c’est le cas pour sites de commerce mondiaux. L’introduction de la notification «Check-in Ready» permet aux passagers d’être informés, via des notifications push envoyées automatiquement par l’application, de la possibilité de s’enregistrer pour les vols préalablement enregistrés dans la section «Mes vols» de l’application.

 

De plus, dans la section « Mes vols », les membres de MilleMiglia peuvent se connecter avec leurs identifiants et avoir accès à tous les vols (même ceux achetés par les agences de voyages) quel que soit le canal de vente utilisé pour l’achat. Les voyageurs qui ne sont pas inscrits au programme MilleMiglia mais qui ont acheté des vols via l’application peuvent également les enregistrer dans la section « Mes vols ». Pour avoir des détails à jour sur la réservation au cas où il aurait été modifié, les clients peuvent actualiser la page en faisant glisser le doigt vers le bas puis en le relâchant.

 

Alitalia souligne dans son communiqué qu’elle s’engage constamment à améliorer l’expérience numérique de ses passagers: à Noël, la compagnie aérienne italienne lancera une nouvelle version de l’application avec un design graphique complètement nouveau, ainsi que la possibilité pour les passagers de l’utiliser avec leur montre intelligente, afin d’offrir une expérience multidevice transparente et assurer des mises à jour constantes pour le passager. La nouvelle version expérimentera également de nouvelles fonctionnalités avancées, telles que les solutions de réalité augmentée pour faciliter et accélérer les opérations d’enregistrement des bagages et l’interaction vocale avec un assistant virtuel pour une expérience de voyage sans tracas: les passagers peuvent réserver des billets, vérifier -et prendre soin de toutes les étapes nécessaires avant et après le vol (dans le cas, par exemple, il est nécessaire de modifier une réservation avant le départ).

 

Les passagers d’Alitalia utilisent de plus en plus les outils numériques pour voyager : selon les dernières données recueillies par la compagnie de l’alliance SkyTeam, l’enregistrement en ligne (via l’application Alitalia, le site Web alitalia.com et les kiosques d’enregistrement libre-service dans les aéroports) a atteint 56% du total des opérations d’enregistrement, plus donc que le nombre d’opérations d’enregistrement effectuées aux guichets des aéroports. En moyenne, 36.000 opérations d’enregistrement sont effectuées chaque jour par des canaux numériques, contre 28.000 dans les comptoirs d’aéroports. L’achat de billets via l’application dédiée connaît également une croissance rapide, « avec des volumes de ventes régulièrement supérieurs à 130.000 € par jour, un résultat record pour la compagnie aérienne ».

 

A partir du 26 mars 2018, Alitalia proposera de nouveau une liaison entre Rome-Fiumicino et l’aéroport de Valence-Manises, avec un vol quotidien opéré en Airbus A320 de 174 sièges. Les départs sont programmés à 15h00 pour arriver à 17h05, les vols retour quittant l’Espagne à 17h55 pour se poser à 19h05. Elle sera en concurrence avec Ryanair et Vueling sur cette route abandonnée en février dernier.

 

Enfin la compagnie italienne a mis en œuvre un nouveau partage de codes avec Blue Air, permettant de vendre les vols opérés par cette dernière sous code IT. Sont concernées selon Airlineroute six routes vers Bucarest, au départ de Catane, Florence, Milan-Linate, Naples, Rome et Turin ; cinq autres vers Bacau au départ de Bologne, Catane, Milan-Bergame, Rome et Turin ; mais aussi celles opérées par Blue Air entre Rome et Iasi ou Liverpool, ainsi que son Bergame – Liverpool. Rappelons qu’Alitalia avait supprimé sa route vers Bucarest en février dernier, comme celle de Valence, alors qu’elle débutait une restructuration qui n’a pas empêché sa mise sous tutelle trois mois plus tard.

A voir aussi

VRrOOm Wechat