Windows 10 VR : test de l'OS et du casque VR d'Acer

Category: 
Windows 10 VR : test de l'OS et du casque VR d'Acer
09 Juin, 2017
A l'occasion d'un événement parisien, nous avons pu essayer le casque de réalité virtuelle et augmentée de la marque Acer.
Bilan : agréablement surpris.
Voilà de nombreux mois que Microsoft affirme travailler avec plusieurs de ses partenaires à la conception de masques de réalité virtuelle/augmentée moins chers que l'HoloLens.
Acer est le premier d'entre eux à être en mesure de commercialiser un kit développeur fonctionnel, qui sera proposé avec les manettes annoncées lors de la dernière Build de Microsoft.
Ce kit -tout comme le casque seul- ne devrait arriver qu'à la fin de cette année...au mieux.
Pour l'instant, le prix n'est pas encore définitif mais, d'après nos informations, il pourrait être compris entre 400 et 500 euros.
Plus PSVR que Vive
Entre l'Oculus Rift, le HTC Vive et le PlayStation VR, nous avons souvent eu l'occasion de nous retrouver avec un casque VR sur la tête et de déguster différents environnements virtuels.
Avec plus ou moins de bonheur et de mal des transports, il faut bien le dire. Mais quid du premier casque sous Windows ? 
Premier bon point, il ne nous a pas rendu malade, une qualité qu'il partage avec le Vive.
Deuxième avantage : il est léger et ne tient pas chaud au visage après 5 minutes d'activité.
Il partage une autre qualité avec l'accessoire de la PS4 : il se règle très facilement à l'arrière (un système cranté, façon chaussure de ski) .
Troisième bonne surprise, la qualité de l'écran intégré est plutôt bonne.  
Elle nous a même semblé meilleure que celle du PSVR. Il faut dire que la définition des deux écrans est excellente (1440 par 1440 pixels).
Mais d'après notre expérience, et malgré une définition supérieure à celle des écrans du Vive, le casque Acer nous a paru fournir une moins belle image.
La faute sans doute au choix de la technologie LCD, alors que la machine d'HTC profite d'écrans OLED.
Il convient aussi de rester prudent quant à la qualité d'image de la version commerciale, qui pourrait différer de celle que nous avons essayée.
 
Une première expérience VR plutôt agréable
Avant de commencer notre expérience, il a fallu calibrer le casque, connecté au PC par un câble HDMI et un câble USB.
Pour ce faire, il suffit de le tenir en main, de lancer le programme idoine sur le PC et de faire le tour .de la surface sur laquelle vous allez évoluer.
Surface qui sera limitée par la longueur du câble de cette visière bleue et noire.
A noter, Acer n'avait pas encore les manettes annoncées il y a quelques semaines par Microsoft à nous mettre entre les mains.
Nous avons donc dû faire appel à une simple manette Xbox One pour nous déplacer et interagir avec certains objets de l'environnement VR.
C'est dans un loft virtuel que notre aventure s'est déroulée.
D'un côté, la mer, de l'autre un beau jardin ensoleillé et au milieu une demeure magnifique.
Premier constat, c'est assez réaliste, les graphismes des environnements sont réussis.
Un point blanc reste cependant visible en permanence au centre de l'écran du casque, façon viseur dans un jeu de tir.
Il permet de cibler les objets, les fenêtres et autres éléments divers, à la manière d'une souris.
Ce viseur change parfois de forme lorsqu'il est possible d'entreprendre des actions particulières (pivoter, bouger, etc.).
Pour se mouvoir d'une pièce à l'autre, il faut porter le regard sur l'endroit et ordonner le déplacement d'une pression sur un bouton de la manette.
Idem pour prendre les éléments du décor. En revanche, au sein d'une même pièce, esquisser quelques pas dans une direction précise vous fait bien bouger dans l'espace. Le câble reste, comme pour les autres masques VR, la seule entrave dans vos mouvements.
D'une pression sur le bouton Xbox de la manette, on fait apparaître un menu à l'intérieur duquel sont réunies des applis Windows (Edge, Skype, Mail, etc.).
On les sélectionne du regard (enfin, du pointeur blanc), on appuie sur un bouton de la manette et la fenêtre se matérialise.
Libre à vous de la positionner sur un mur, façon écran plat de TV ou tableau de maître ou de la placer -en l'air- dans la pièce !
Vous pouvez par exemple une fenêtre de navigation Internet jouant une vidéo trouvée sur YouTube aux côtés de votre liste de contacts Skype.
Au passage, on précisera que la saisie de texte dans les fenêtres ou au coeur des applis se fait uniquement via le clavier virtuel de Windows 10 pour le moment, grâce à la manette. 
On espère qu'une solution un peu plus ergonomique sera toutefois trouvée pour le lancement du casque et de l'interface Windows 10 associée !
Quoi qu'il en soit, au cours de la dizaine de minutes passée dans cet environnement, tout est resté intuitif.
Toutefois, il nous tarde de tester le tout avec les manettes promises par Microsoft car l'expérience devrait s'en trouver nettement améliorée.
On précisera enfin que la démo tournait sur un PC portable gamer Predator, équipé d'une configuration haut de gamme.
Selon les porte-paroles d'Acer présents, un PC milieu de gamme (mais tout de même équipé d'une carte graphique dédiée) sera requis pour que Windows 10 Mixed Reality tourne sans ralentissement avec le masque.
On serait donc loin des prérequis du HTC Vive ou de l'Oculus Rift, des masques qui demandent des machines de guerre pour offrir la meilleure expérience VR possible.

A voir aussi

VRrOOm Wechat