Seurat, la tech de Google, passe en open source

Category: 
Seurat, la tech de Google, passe en open source
08 Mai, 2018
Un exemple d'utilisation de Seurat dans le jeu Blade Runner: Revelations.© Google

 

Google publie sa technologie Seurat en open source, un an après sa présentation officielle. Elle permet d'afficher des scènes 3D complexes pour la réalité virtuelle, même sur un appareil mobile, en les simplifiant de façon transparente pour l'utilisateur.

 

En amont de sa conférence I/O 2018, Google a annoncé le 4 mai 2018 qu’il passe sa technologie Seurat en open source. Cette dernière permet de créer des scènes 3D pour la réalité virtuelle disposant d’une qualité visuelle très élevée tout en n'étant que peu gourmandes en ressources. Le procédé au cœur de Seurat est la simplification des scènes 3D : au lieu de les afficher en intégralité, il se limite aux parties visibles par l’utilisateur depuis une région spécifique.

UNE TECHNOLOGIE PENSÉE POUR LES CASQUES AUTONOMES

Seurat avait été dévoilé à Google I/O 2017 et présenté comme un complément idéal aux casques autonomes développés par Google et ses partenaires pour l’écosystème Daydream. Le premier de ces casques (et le seul annoncé pour le moment, après le désistement de HTC) est le Lenovo Mirage Solo. Il est disponible aux Etats-Unis pour 399 dollars depuis le 4 mai et devrait sortir en France au mois de juin.

 

L’un des exemples d’utilisation de Seurat mis en avant par Google provient de l’application Blade Runner: Revelations, sortie simultanément avec le lancement du Mirage Solo. Les développeurs ont pu réduire une scène comprenant à la base 46,6 millions de triangles à seulement 307 000 triangles (voir ci-dessous). Le passage à l'open source devrait augmenter les chances que Seurat soit adopté par un plus grand nombre de développeurs.

A voir aussi

VRrOOm Wechat