Samsung Note 8 : pensé pour la VR

Category: 
Samsung Note 8 : pensé pour la VR
17 Novembre, 2017
Image : Samsung

 

Après les problèmes de batterie rencontrés par le Note 7 et son retrait du marché en 2016, le nouveau fleuron de Samsung était très attendu. Il ne déçoit pas.

 

La bataille des smartphones fait rage. Juste avant Apple, Samsung dégainait son huitième opus de la gamme Galaxy Note, attendu comme le Messie par les adeptes de la marque, frustrés d'avoir dû renoncer à la version précédente pour cause de batteries explosives. Un Note 8 destiné à redorer le blason du géant coréen avec des caractéristiques très haut de gamme et de nouvelles fonctionnalités.

 

La prise en main est agréable, malgré la taille - avec son écran de 6,3 pouces, il fait presque office de phablette.

Les finitions sont impeccables, même si les traces de doigt apparaissent vite, notamment sur la version noire. Le lecteur d'empreintes est assez mal placé, mais le déverrouillage se fait heureusement plutôt bien grâce à l'authentification biométrique de l'iris et la reconnaissance faciale. L'écran aux bords arrondis fait honneur aux images, avec la technologie Super Amoled et une résolution de pointe (2 960 x 1 440 pixels), lisible même en plein soleil. C'est sans doute l'une des plus belles dalles sur le marché.

 

Le gros plus de ce terminal, c'est son stylet, qui s'éjecte comme par simple pression. Il se révèle diablement efficace pour les prises de note à la volée et permet d'écrire un mémo sur l'écran, même verrouillé.

Le reste du temps, il s'adapte à l'application en cours avec un menu contextuel qui apparaît dès la sortie du stylet : on peut, par exemple, traduire un texte en quelques secondes, retravailler une image ou créer un gif animé.

 

Pour faire tourner la bête, pas de problème : le processeur et ses 6 Go de RAM assurent la fluidité des applications les plus gourmandes. L'autonomie, très correcte - une journée entière -, semble en revanche un peu en retrait par rapport au 7. Mais avec une batterie plus petite et... plus sûre, qui se charge rapidement par induction ! Dernier bonus : la présence de deux emplacements pour carte SIM. Au final, le Note 8 est bien à la hauteur des attentes.

Combien ? : 1 009 EUR pour la version 64 Go. 

 

Deux écrans pour le prix d'un

L'une des nouveautés du Note 8, c'est sa capacité à séparer l'écran en deux, pour deux applications différentes, depuis le menu d'accueil. De quoi jongler aisément entre travail et loisirs, à l'image de ce smartphone.

 

Et un, et deux, et Trois modules photo

L'un, de 8 mégapixels pour les autoportraits, est efficace et contrasté. À l'arrière, la combinaison d'un zoom et d'un grand angle, stabilisés et dotés d'un capteur de 12 mégapixels chacun, autorise des jeux de mise au point après la prise de vue.

 

Étanche aux maladresses

Bon point par rapport à son concurrent direct d'Apple, le Note 8 est immersible sous l'eau pendant 30 minutes à moins d'un mètre de profondeur (norme IP68) et résiste également bien à la poussière. 

 

La VR, c'est maintenant

Les amateurs de réalité virtuelle vont se régaler avec le Note 8, particulièrement réactif. Il se glisse dans le nouveau casque maison, le Gear VR, avec une technologie corrigeant l'effet de distorsion. En option à 129 EUR.

 

Un son signé AKG

Contrairement à beaucoup de ses concurrents, Samsung a préféré déléguer la fabrication des écouteurs. Ici, le casque intra-auriculaire d'AKG fait mouche, avec un son bien équilibré. Trois mois d'abonnement à Google Play Musique sont offerts.

A voir aussi

VRrOOm Wechat