Samsung dévoile son propre casque 4K VR tout-en-un

Category: 
Samsung dévoile son propre casque 4K VR tout-en-un
04 Juillet, 2017

Lenovo et HTC ont chacun annoncé la sortie d'un casque de réalité virtuelle autonome, basé sur l'architecture de référence de Qualcomm et utilisant la plateforme logicielle de Google. Mais leur sortie en fin d'année pourrait être éclipsée par celle d'un casque made in Samsung. Le coréen, qui domine actuellement la VR sur mobile, a développé sa propre architecture de référence, qu'il exposait au Mobile World Congress de Shanghai la semaine dernière.   

 

Qualcomm et Intel ne sont pas les seuls à miser sur les casques de réalité virtuelle tout-en-un. Samsung a mis au point son propre concept de référence, l'ExynosVR III, et le présentait la semaine dernière lors du Mobile World Congress de Shanghai. L'information, ainsi que la photo ci-dessus, ont été rendues publiques par le média spécialisé Upload. Elles lui ont été transmises par la start-up coréenne Visual Camp, un spécialiste du suivi des yeux qui implémente justement sa technologie dans ce casque.

 

AU TOP DE LA TECHNOLOGIE

Au vu de ses caractéristiques techniques, ce casque n'a rien à envier au VR835 de Qualcomm. En plus du suivi des yeux, il dispose de deux caméras frontales pour suivre son positionnement dans l'espace (sans nécessité de capteurs externes), d'un processeur général M2 double cœur cadencé à 2,5 GHz et d'un processeur graphique ARM Mali-G71 MP20 conçu spécialement pour la réalité virtuelle. Son écran quant à lui peut afficher une résolution de 3840 x 2160 pixels (4K) à 75 Hz ou de 2560 x 1440 pixels (WQHD) à 90 Hz. D'après Visual Camp, le concept est également pensé pour géré le suivi des mains, la reconnaissance vocale et la détection des expressions du visage.

 

UNE ARCHITECTURE RIVALE DE CELLE DE QUALCOMM

En produisant son propre concept de référence (qui en est, comme son nom l'indique, à sa troisième génération), Samsung se positionne fermement comme un rival de Qualcomm. Ces concepts sont proposés aux constructeurs comme base de travail à partir de laquelle ils peuvent concevoir leurs produits commerciaux. Pour ce qui est des processeurs mobiles, Samsung a jusqu'à présent éviter de faire de l'ombre à Qualcomm avec ses Exynos, mais rien ne garantit qu'il en sera de même pour la réalité virtuelle.

 

Evidemment, la principale différence entre Qualcomm et Samsung est que le géant coréen commercialise ses propres produits d'électronique grand public. La grande question est donc de savoir si Samsung sortira lui-même un produit basé sur ce concept (tout comme il utilise ses propres puces dans ses smartphones). On peut le penser. Qualcomm nous avait confié en janvier, lors de la présentation officielle du Snapdragon 835, que plus de 20 entreprises travaillaient sur un projet de casque tout-en-un basé sur son architecture. Depuis, Google a annoncé deux casques de ce genre pour sa plateforme Daydream. Ils seront fabriqués par Lenovo et HTC et sortiront en fin d'année. Des casques qui, sans grande surprise, sont basés sur l'architecture VR835.

 

UN FUTUR CASQUE TOUT-EN-UN POUR LA PLATEFORME D'OCULUS ?

Mais Samsung, lui, a jusqu'ici été le partenaire exclusif d'Oculus, filiale de Facebook dont la plateforme logicielle est concurrente de celle de Google. Ce partenariat a permis à son GearVR de s'imposer comme le leader incontesté en matière de réalité virtuelle mobile, avec plus de 5 millions d'exemplaires écoulés au 1er janvier 2017. S'il va rendre ses Galaxy S8 et S8+ compatibles avec Daydream au cours de l'été, on peut penser que le coréen continuera à vouloir se différencier des autres constructeurs sur ce marché en ne se reposant pas uniquement sur Google. Il est par ailleurs acquis qu'Oculus cherche à frapper fort sur le segment des casques tout-en-un, d'autant que l'entreprise avait dévoilé un prototype maison en octobre dernier, à sa conférence Oculus Connect 3. Une annonce dans les prochains mois ne serait par conséquent pas surprenante.

A voir aussi

VRrOOm Wechat