Qu'en est-il de l'espace VR Eydolon?

Category: 
Qu'en est-il de l'espace VR Eydolon?
06 Février, 2017
En quelques années, la réalité virtuelle a réussi à se faire une place dans les salons des particuliers. Mais les équipements sont souvent très chers et exigent un espace conséquent pour se mouvoir. VRROOM vous parlez il a quelques jours de l'ouverture d'un show-room VR.
Eydolon, à Villeurbanne, a voulu « démocratiser cette expérience, la rendre accessible à tous », explique Gilbert Tieu de VR Connection.
D’où une grille tarifaire qui s’étend de 3 à 15€. Ouvert en décembre dernier à Exalto Park, cet espace ne cesse de se développer.
Quatre grandes « expériences » 100 % françaises, et non « jeux » comme insiste Eydolon, sont possibles. 
 
Une immersion dans des univers différents
L' aventure VR commence dans un temple maya. Une première expérience pour se familiariser avec cette technologie. Equipé d'un casque HTC Vive, d’un casque audio et d’une manette dans chaque main,  on évolue dans les dédales de l’édifice. Lancé de pastèques, tir à l’arc des plus réalistes et une exploration du système solaire sont les trois activités au menu.
 
Seul dans une arène face à une armée de robot
Après le temple maya, on se retrouve seul au milieu d’une arène futuriste. Dans les mains, des pistolets lasers plus vrais que nature. Des vagues de robots arrivent tout autour et il faut les désactiver un à un. « Nous ne proposons rien de violent pour ne pas créer un possible traumatisme chez l’utilisateur », glisse Gilbert Tieu.
 
Qui n’a jamais rêvé d’être un hamster ?
Dernière expérience, devenir un hamster.  Debout sur un plateau qui enregistre le mouvement des pieds, il faut piétiner pour faire courir le rongeur que le joueur est devenu. L’objectif est de dévorer une trentaine de donuts en cinq minutes. Impossible de ne pas se prendre au jeu.
L’immersion est totale, on se sent minuscule au milieu des meubles.
 
Une expérience unique
Eydolon pousse un peu plus loin l’immersion avec un siège mobile qui fait vivre un trajet fou à travers les méandres d’une ville futuriste en 3200. « C’est une version alpha, il y a encore des choses à améliorer. Le retour des utilisateurs nous aide à affiner notre travail. » Plein d’ambition, Eydolon espère ouvrir une vingtaine d’autres centres en 2017.

A voir aussi

VRrOOm Wechat