L’iPhone 8 pourrait avoir un laser 3D pour doper l’AR

Category: 
L’iPhone 8 pourrait avoir un laser 3D pour doper l’AR
13 Juillet, 2017

Le prochain iPhone pourrait utiliser un module VSCEL pour renforcer la précision du positionnement du smartphone dans son environnement et ainsi améliorer son intégration dans la réalité augmentée et faire des photos encore plus vite

 

Depuis juin dernier et l’annonce officielle d’ARKit, l’outil destiné aux développeurs pour créer des applications de réalité augmentée, il est évident qu’Apple est très sérieux à ce sujet. Les résultats des premières applicationssemblent assez bluffants, qu’il s’agisse de se servir de son iPhone pour mesurer quelque chose ou d’entrer dans une autre dimension via une porte dérobée.

 

Consolider la précision de sa réalité augmentée

Quoi qu’il en soit, après avoir annoncé hier qu’Apple rencontrait des problèmes logiciels pour intégrer deux nouvelles technologies dans son iPhone anniversaire, FastCompany revient à la charge. Citant toujours une source ayant connaissance de la situation interne du géant américain, le site indique que les ingénieurs de Tim Cook seraient en train de travailler d’arrache-pied à l’intégration d’un système 3D laser dans l’appareil photo principal, à l’arrière de l’iPhone. Ce nouveau capteur permettrait de mieux mesurer la profondeur de champ et la distance entre le smartphone et les objets filmés et perçus par le capteur photographique.

Cela garantirait un gain important dans deux domaines, la réalité augmentée et la photographie. Pour le premier aspect, l’utilisation d’un système laser VSCEL renforcerait les atouts de l’iPhone en le positionnant bien plus précisément dans l’espace, ce qui est essentiel au bon développement de la réalité augmentée.

 

Les modules VSCEL émettent un faisceau laser qui sera renvoyé par les objets se trouvant sur son chemin. La lumière rebondit alors et est retournée vers le capteur de l’appareil via sa lentille. Le smartphone établit ensuite une mesure de « temps de vol » grâce à cela qui lui indique précisément à quelle distance se trouve les différents objets placés dans son champ de vision. Selon FastCompany, un tel module coûte environ deux dollars par appareil.

 

Les premières démos en AR, réalisés sur les iPhone actuels, sont étonnantes de par leur qualité, on ne peut donc qu’être enthousiaste à l’idée de voir un tel système être introduit dans les prochains smartphones de la marque. La question est de savoir si les ingénieurs d’Apple arriveront à l’intégrer pour l’iPhone 8, ou quel que soit son nom.

 

Reprendre la main en photographie

Mais la réalité augmentée n’est pas le seul domaine qui pourrait tirer parti de la présence d’un module laser. Des smartphones de OnePlus, Asus ou encore Google utilisent déjà cette technologie pour améliorer la rapidité de la mise au point de leur appareil photo. Au lieu d’un système à détection de phase, comme on en trouve dans les smartphones d’Apple depuis l’iPhone 6, le prochain iPhone pourrait donc utiliser cette méthode de mesure bien plus rapide, de l’ordre de quelques millisecondes – quel que soit la qualité de l’éclairage ambiant.

 

Ces derniers mois, Ming-Chi Kuo, analyste pour KGI Securities, généralement très bien informé de ce que prépare Apple, avait « prédit » à plusieurs reprises que le prochain iPhone pourrait intégrer un module laser mais pour l’appareil photo avant. L’intérêt était en l’occurrence de réaliser un modèle 3D précis du visage de l’utilisateur pour l’identifier à coup sûr et utiliser cette donnée biométrique afin de déverrouiller le smartphone et d’éventuellement valider des paiements avec Apple Pay.

 

L’intégration d’un tel module à l’arrière de l’iPhone est tout aussi important. Il permettrait à la fois à Apple de confirmer sa position toute fraîchement acquise de leader potentiel dans le domaine de la réalité augmentée et de raccrocher les wagons dans le domaine de la photographie par smartphone, qu’il a largement contribué à installer.

A voir aussi

VRrOOm Wechat