Le Pr Rigo Herold imprime en 3D des lunettes AR

Category: 
Le Pr Rigo Herold imprime en 3D des lunettes AR
13 Octobre, 2017
Crédit photo fil d'actualités : Sinterit

 

Des lunettes intelligentes personnalisables imprimées en 3D

Rigo Herold est un professeur allemand, spécialisé en réalité augmentée. Il a travaillé avec Sinterit, le fabricant d’imprimantes 3D polonais, pour créer une paire de “data glasses” c’est-à-dire des lunettes de réalité augmentée personnalisables, conçues notamment pour des travaux d’ingénierie industrielle.

 

La réalité augmentée (AR) permet d’ajouter des données affichées par un ordinateur à une image vraie, c’est une combinaison du monde réel et d’éléments numériques. Une technologie à l’origine de la création des lunettes intelligentes; bien qu’elles ne soient pas nouvelles sur le marché – on pense aux Google Glass par exemple – Herold a développé une paire tout à fait innovante. 

 

Il a mis au point des lunettes intelligentes imprimées en 3D pour répondre à une problématique bien précise : la taille et la complexité des précédents modèles les rendent inadaptées à l’environnement de travail d’un ingénieur, que ce soit en termes d’équipement ou de tenue vestimentaire – les lunettes ne tiennent pas forcément autour d’un masque ou casque.

Le professeur Rigo Herold - Crédit photo : Sinterit

 

Rigo a donc voulu adapter ce type de lunettes à des cas d’applications bien précis et donc les rendre personnalisables.

Les Data Glasses sont dotées de composants optiques complexes et très précisément positionnés, en plus des capteurs et miroirs, explique Herold. Pour garantir une netteté continue de l’image virtuelle, tous les composants optiques doivent être installés avec la plus grande précision.”

 

C’est pour atteindre ce niveau de précision que le professeur allemand s’est tourné vers l’impression 3D.

Il a d’abord essayé la technologie de dépôt de matière fondue mais elle n’offrait pas une qualité suffisante pour répondre à ses besoins : il s’est donc tourné vers une imprimante SLS métal, la Sinterit Lisa, une imprimante 3D SLS low-cost qui est apparue sur le marché en 2015. Elle lui aura permis de créer un prototype de lunettes en une seule journée et de réduire ses coûts de 90%.

 

Les lunettes sont entièrement personnalisables selon l’application qu’on souhaite en faire ; on peut choisir leur taille et afficher certaines fonctions ou non. Herold a utilisé un matériau polymère ainsi que du caoutchouc pour créer chaque paire qui peut se fixer directement sur n’importe quel objet. Elle est flexible et plus résistante aux chocs qu’une paire de lunettes intelligentes classiques.

 

Les cas d’utilisation de ces data glasses imprimées en 3D sont nombreux; elles pourraient aider les personnes atteinte de surdité à mieux comprendre certaines informations écrites. Par exemple, elles pourraient les utiliser au cinéma pour faciliter la lecture des sous-titres.

A voir aussi

VRrOOm Wechat