Le plus petit PC jamais conçu pour la VR à ce jour

Category: 
Le plus petit PC jamais conçu pour la VR à ce jour
17 Juillet, 2017

Le Trident 3 Arctic de MSI sonne comme un remplacement idéal des consoles de salon, ou du moins, une première étape pour les joueurs console leur permettant d’entrer facilement dans le monde des joueurs PC. Avec son format atypique, il peut facilement se loger dans votre meuble TV. Non seulement il profite d’une taille extrêmement réduite mais, il peut également être facilement transporté puisqu’il pèse facilement moins de 4 kg.
 

Son poids plume est sans conteste un atout de charme, rendu possible à l’aide d’un bloc d’alimentation externe qui a évolué par rapport à son grand frère, passant de 230 W à 330 W. Une alimentation parfaitement adaptée qui permet à l’Arctic de se doter d’une GeForce GTX 1070 dans cette édition limitée blanche. Le Trident 3 Arctic devient le compagnon idéal pour les LAN et autres déplacements nécessitant une machine suffisamment confortable pour jouer.
 

AU NIVEAU DES SPÉCIFICATIONS : 

MSI renouvelle avec son nouveau standard sur les PC joueurs, le VR-Link. Mais qu’est-ce que c’est que cette dénomination encore inconnue jusqu’ici, du moins chez les concurrents ? Il s’agit simplement d’un rappel du port HDMI de la carte graphique sur la Façade avant du boitier, permettant un branchement extrêmement facile d’un casque de réalité virtuelle. Et là encore, le petit dernier s’en sort à merveille, sa configuration musclée aidant quoi qu’il en soit. 

Notez que MSI propose un support fourni avec le boitier permettant de placer le Trident à la verticale pour ceux recherchant toujours un style PC de bureau mais pas forcément encombrant. Le rendu du boitier sur un bureau peu vraiment être sexy. Un support déjà présent sur la version noire.

Reconnu comme étant « le plus petit PC jamais conçu pour le VR à ce jour », MSI peut réellement se féliciter de cette affirmation tant le PC est plus que suffisamment performant pour jouer à n’importe quel jeu VR disponible sur le marché. MSI propose également un logiciel préinstallé permettant d’optimiser le PC d’un simple clic afin de s’assurer que le les programmes inutiles et les tâches de fond ne gênent pas les joueurs pendant les sessions de jeux en VR.
 

Il faudra tout de même débourser près de 1900 € pour cette édition limitée du Trident 3. Un prix qui peut en rebuter certains et pourtant qui se justifie largement si on se réfère à la version commune équipée d’une GeForce GTX 1060 à 1650 €. Et il faudra être chanceux pour tomber sur un revendeur ayant des stocks suffisamment conséquents.

Plus impressionnant, le Trident 3 Artic reste silencieux et frais malgré une carte graphique énergivore, même lorsqu'il est fortement sollicité. Le bruit du ventilateur est pratiquement inaudible et il faudra tendre l'oreille pour l'entendre. Soyez certains qu'il dégage encore moins de nuisances sonores qu'une PlayStation 4 ou Xbox One par exemple. Le boîtier du Trident inclus également une fonctionnalité de LED RGB de haute qualité.

 

L’achat d’un MSI Trident 3 Arctic s’accompagne également d’une manette Microsoft Xbox One sans fil de couleur blanche afin de s’accorder parfaitement avec la couleur du boitier. Il suffira de connecter la manette via Bluetooth 4.1. Alors que le Trident est, toujours dans sa version noire, vendu accompagné d’une manette Steelseries Stratus XL et d’un clavier RGB MSI, la version blanche se déleste de ces deux périphériques. 

N’en démordons pas, le Trident 3 Arctic est un très bon PC d’une excellente facture. En même temps, difficile de se tromper sur un excellent couple GeForce GTX 1070 et un processeur Core i7 qui ne cesse de montrer son potentiel face à une concurrence qui tente de le rattraper... mais en vain pour le moment.

 

Autre élément important, sa couleur. On en a pas beaucoup parlé, mais il s’agit d’un blanc neige qui n’est pas encore aussi blanche qu’une Xbox One S par exemple. On ne saurait pas vous dire si, avec le temps, le plastique du boitier peut jaunir. Ce qu’on peut dire, c’est qu’il est salissant et que les moindres traces se verront à l’usage. Surtout sur l’interrupteur qui a tendance à rencontrer les péripéties de nos journées. En soi, c’est un coloris plaisant, mais qui ne plaira pas forcément aux plus maniaques. 
 

CONCLUSION

Indéniablement, MSI reste une valeur sûre quant au choix d’un PC joueur déjà monté. Que ce soit au niveau des prix proposés qui sont relativement corrects par rapport aux prix des composants achetés séparément ! Concernant la version Arctic, on se retrouve fort proche de son grand frère et l’on risquerait de regretter un manque de mise à jour. Par exemple, on aurait aimé trouver un disque dur plus conséquent, et pourquoi pas un SSD plus véloce tel qu’un Samsung 960 EVO par exemple.

 

Présentation complète en vidéo :

A voir aussi

VRrOOm Wechat