La réalité virtuelle se met au bionique

Category: 
La réalité virtuelle se met au bionique
05 Décembre, 2017

Helsinki, à l’occasion de l’événement Slush, a été le théâtre d’une annonce tonitruante. En effet, une start-up du terroir a rendu public le développement d’une nouvelle technologie. Il s’agit d’un casque de réalité virtuelle à la résolution similaire à l’acuité de l’œil humain. Le tout signé Varjo.

 

Un casque révolutionnaire pour la VR

La réalité virtuelle intéresse de plus en plus les chercheurs. Ingénieurs et designers entretiennent pour elle de nombreuses espérances. La société finlandaise Varjo s’efforce de répondre favorablement à ces espoirs avec le casque le plus performant jamais conçu à ce jour pour la réalité virtuelle. Le but : confiner au bionique, avec une résolution semblable à celle de nos yeux. Ainsi, la frontière entre virtuel et réalité physique sera encore plus menue, indécelable pour l’individu qui portera cet accessoire.

 

L’objet acceptera différents réglages. L’affichage pourra se faire en 1 080 pixels sur 1 200 aussi bien qu’en 1 920 sur 1 080. Il s’accompagne d’un dispositif de suivi de l’œil pour rendre l’expérience plus réaliste. C’est le premier prototype de ce genre. Il sera commercialisé, si tout va bien, dès la fin de l’année 2018. Son prix devrait osciller entre 5 et 10 000 €. Le public ciblé est constitué d’entreprises, même si un jour les particuliers pourraient être concernés.

 

L’entreprise Varjo

La start-up Varjo est particulièrement jeune, puisqu’elle a été fondée en 2016 seulement. Son siège social se situe dans la capitale de la Finlande.

 

Tout en annonçant sa découverte dès le début du salon Slush d’Helsinki (ouvert le 30 novembre 2017), la firme a décidé de lever des fonds à hauteur de 6,7 millions de dollars pour mieux porter son projet. Cet investissement sera rendu possible par Tekes, une société finlandaise. En septembre 2017, 8,2 millions de dollars avaient déjà été levés via EQT Ventures Fund.

 

Des partenariats noués avec AMD ou NVIDIA laissent présager une large diffusion du casque « Alpha ». Différents systèmes seront compatibles avec – Unity, 3D Unreal et Lighthouse notamment.

 

Varjo avait déjà développé un précédent prototype il y a quelques mois, mais sans suivi automatique des pupilles (regardez cette vidéo à partir de 2’43) :

De nombreuses industries de pointe devraient s’intéresser à ces performances inédites. C’est le cas de l’automobile, puisque la marque allemande Volkswagen a déjà signé un contrat avec Varjo. La liste pourrait s’allonger d’ici avec BMW et Audi, mais aussi avec Airbus dans l’aéronautique ou encore le groupe Technicolor. Les méthodes de design sont appelées à être révolutionnées et optimisées grâce à la découverte de Varjo.

 

A voir aussi

VRrOOm Wechat