Google Tango: Le Lenovo Phab 2 Pro en AR

Category: 
Google Tango: Le Lenovo Phab 2 Pro en AR
24 Janvier, 2017
Avec le Phab 2 Pro, Lenovo a lancé le premier smartphone qui inclut la nouvelle technologie Google Tango.
A l'intérieur, on trouve une caméra dite Temps de vol capable d'une conscience spatiale et de mesurer en temps réel une scène en 3 dimensions avec une foule d'informations sur la luminosité.
Aujourd'hui, nous nous intéressons donc aux premières applications dédiées au projet Tango de Google et au fonctionnement de cette technologie.
Le Projet Tango n'est pas nouveau. Il avait déjà donné les premiers signes de vie dans la première moitié de 2014, lorsque Google avait présenté avant la Peanut Phone, puis la tablette Yellowstone (destiné uniquement aux développeurs). Il y a peu, le Phab 2 Pro a atterri sur le marché français avec un tarif de 499 euros et plusieurs applications sont déjà prêtes à l'emploi !
 
L'astuce de ce smartphone se situe au niveau des capteurs photo installé dans l'appareil.
En plus du capteur standard RVB, le Phab 2 Pro est équipé d'une caméra dite Temps de Vol (Time-of-Flight, TOF). Ce type de caméra TOF illumine la scène et les objets mesurés par un éclair de lumière, et calculent le temps que cet éclair prend pour effectuer le trajet entre l’objet et la caméra.
L'intérêt de ce smartphone réside dans la précision et dans les vitesses nettement plus élevées que celles que vous avez avec des caméras RGB ou les capteurs de position et d'accélération qui sont présents dans les smartphones classiques.
Cela permet évidemment aux applications dédiées à la réalité augmentée de progresser mais cela remet en cause aussi la technique inside-out tracking pour la réalité virtuelle (qui vous permet de suivre la position et les mouvements de l'utilisateur sans l'utilisation de caméras externes).
Bien qu'avec le smartphone Tango Google prétend résoudre le problème de la traçabilité de l'environnement, ce n'est pas tout à fait le cas dans la pratique.
Comme l'expliquent nos confrères d'UploadVR qui ont interrogé la personne en charge du développement de Tango, le principal problème à l'heure actuelle est la surchauffe : les calculs complexes engendrent une surchauffe du processeur.
Si l'appareil était placé dans un casque de réalité virtuelle, le résultat pourrait être dangereux. 
Je comprends que la question est complexe et, comme il arrive souvent dans ces cas, il est préférable d'utiliser des images plus des mots. 

A voir aussi

VRrOOm Wechat