Go touch VR: une bague pour "toucher" dans la VR

Category: 
Go touch VR: une bague pour "toucher" dans la VR
07 Juin, 2017
Si on vous dit "réalité virtuelle", vous pensez certainement à un casque et des écouteurs qui vont vous immerger dans un monde créé de toutes pièces.
Alors vous gardez ce casque de réalité virtuelle sur la tête, mais vous ajoutez au bout de votre doigt un tout petit objet : une sorte de bague, épaisse, sans aucun fil. 
Un anneau tellement léger que vous ne le sentez quasiment pas.
Maintenant, regardez dans le casque : vous voyez le bouton "virtuel" qui apparaît. Vous appuyez. C'est bluffant. 
Votre doigt est resté dans le vide, mais c'est comme si vous aviez vraiment appuyé sur un bouton dans la vie.
La bague a créé, juste au bon moment, une mini-pression sur la pulpe de votre doigt.
L'idée de ces bagues, qu'on pourra mettre sur nos dix doigts, c'est de créer une sensation la plus proche possible de la réalité, et donc d'agir sur le bout des doigts où se concentrent 90% des sensations de la main.
 
Mini-vibrations au bout du doigt
Un gadget pour les amateurs de jeux vidéo ou un tournant technologique pour tout le monde ?
Les deux ! Évidemment, les concepteurs de jeux vidéo sont très intéressés.
 Pour sa PlayStation, Sony est déjà en contact avec la start-up qui a mis au point le dispositif.
Mais les quatre ingénieurs de Go Touch VR, experts en science "haptique" (la science du toucher), ont aussi été démarchés par BMW et par un constructeur de voiture français.
Cela les intéresserait, par exemple, de pouvoir tester des nouveaux tableaux de bord ou des volants, de voir les réactions des automobilistes sans fabriquer, donc en gagnant du temps et de l'argent.
Des acteurs du e-commerce voient aussi un énorme potentiel. 
Quand un client peut toucher, il a beaucoup plus de chance d'acheter. 
Un vendeur de chaussures s'est donc manifesté.
Il rêve d'offrir la possibilité aux internautes, chez eux, de pouvoir manipuler ses escarpins dans l'espace et, demain, de lui faire toucher le cuir ou le tissu du modèle.
Pour ça, la bague injectera des mini-vibrations au bout du doigt qui seront perçues par le cerveau comme la texture de la chaussure.
Le toucher, c'est la nouvelle frontière de la réalité virtuelle.
Il y a beaucoup d'innovations dans ce secteur. Doivent sortir cette année des gants virtuels qui reconstituent les sensations.
Vous soulevez, vous sentez le poids de l'objet.
Il existe une combinaison - hors de prix - bourrée d'électrodes capables de reproduire la sensation de chaleur ou de vent, ou bien un coup de poing qu'on peut recevoir.
 
Créer la "souris du futur"
Mais l'enjeu pour Thomas Sednaoui, co-fondateur de Go Touch VR, qui a inventé ces anneaux minimalistes, c'est d'effacer la technologie et de créer la "souris du futur", l'outil pour accéder à la réalité virtuelle que tout le monde va s'approprier.
Cette nouvelle "souris" qu'on agitera dans l'espace virtuel permettra, par exemple, à un artiste qui travaille en 3D de concevoir un personnage comme un sculpteur, en sentant la matière. 
Ce qu'on cherche à inventer, c'est le burin des futurs Rodin de la réalité virtuelle.

A voir aussi

VRrOOm Wechat