Faire du vélo chez soi grâce aux applications VR

Category: 
Faire du vélo chez soi grâce aux applications VR
26 Février, 2017
Jeudi 23 février, au Tremplin (Paris). Tony Gallopin a testé les deux innovations de la marque KETTLER , dont il est partenaire. A quelques jours de Paris-Nice (5-12 mars), son premier gros objectif de la saison, il est en forme.

Mais quelques semaines auparavant, la remise en route a été compliquée : « Le vélo est un sport ingrat. On perd très vite la forme, ne serait-ce qu'en dix jours. En fin de saison, c'est impressionnant. On termine par le Tour de Lombardie, en se sentant super bien sur un parcours exigeant de 250 kilomètres, et un mois après (il reste 5-6 semaines sans toucher au vélo, ndlr) on est complètement mort après une heure et demie de vélo ! »

 
« Il vaut mieux s'entraîner seul en période de reprise »
Pas de panique, donc, si votre coup de pédale a souffert d'une trêve hivernale.
Comment retrouver le bon rythme ? Tony Gallopin prône la patience : « il faut y aller très progressivement, commencer par des sorties d'une heure ou deux. »

Marion Rousse, sa compagne, consultante et ancienne cycliste professionnelle, insiste quant à elle sur la personnalisation de ce retour en forme : « Maintenant, je suis une cyclo (sourire). Quand je roule avec Tony, c'est un niveau un peu trop élevé. Ce n'est pas idéal. Je pense qu'il vaut mieux s'entraîner seul en période de reprise, pour ne pas calquer son rythme sur quelqu'un et être, potentiellement, en surrégime ».

 
Du pignon fixe pour un coup de pédale fluide
Le chemin de la forme passe par une remise en selle en douceur, mais aussi par des exercices spécifiques. 
« On fait du pignon fixe par exemple, pour pédaler pendant 3 heures sans interruption lors d'une sortie de 3 heures. Cela permet de travailler la vélocité et la force avec un coup de pédale qui n'est pas saccadé», détaille Tony Gallopin.

Enfin, si vous comptez attendre le printemps pour reprendre vos sorties à vélo, n'oubliez pas que le meilleur moyen de faciliter la course aux bonnes sensations est de ne pas couper totalement avec le sport.

L'hiver peut même être mis à profit. C'est par exemple, pour le cycliste français de l'équipe Lotto Soudal, l'occasion de se renforcer : « on fait une préparation physique générale, des exercices de stabilisation et de prévention sur le bassin, les genoux, la coordination, beaucoup de gainage sur le haut du corps aussi. » 
 
Où pédaler ? Les conseils "sorties" de Tony Gallopin
« En région parisienne, j'aime bien rouler dans la vallée de Chevreuse, c'est top. On échappe au vent dans la forêt et on a des montées d'un ou deux kilomètre(s) que l'on peut pratiquer, et dans lesquelles on peut se faire plaisir, dès qu'on a un niveau correct. Dans le reste de la France : je passe une partie de l'hiver sur la Côte d'Azur, autour de Nice, parce que les parcours sont jolis et la météo est idéale. Sinon, durant la saison, l'été notamment, j'aime bien la moyenne montagne. Je vais souvent dans le Jura, à la station des Rousses (« C'était prédestiné », sourient mari et femme). »
 
K-Play, entre sport et jeu vidéo
La plateforme K-Play permet de pédaler sur un vélo d'appartement KETTLER... dans un environnement virtuel.
Comment ça fonctionne ? Avec des lunettes Oculus, le logiciel FreeDriverVR et une manette adaptée. Inconvénient : cette expérience de réalité virtuelle peut provoquer rapidement un sentiment d'oppression et/ou des nausées. Atout ;: une pratique ludique et originale que l'on peut poursuivre en enlevant les lunettes Oculus, si souhaité.
 
KettMaps, pour découvrir des parcours à travers le monde
L'application KettMaps permet quant à elle de s'entraîner partout dans le monde... sans bouger de chez soi.
En connectant sa tablette à son appareil de fitness KETTLER (vélo, tapis de course, rameur), on peut parcourir virtuellement des centaines de trajets, via des vidéos géolocalisées, avec une résistance qui s'adapte aux différents dénivelés.
Chaque utilisateur peut ajouter, sous réserve de validation par la marque, un parcours qu'il a lui-même réalisé et filmé.
L'application est gratuite dans sa version limitée (restriction du nombre d'itinéraires disponibles), payante pour être utilisée dans son exhaustivité.

A voir aussi

VRrOOm Wechat