ÉVITER LE MOTION SICKNESS DU PSVR

Category: 
ÉVITER LE MOTION SICKNESS DU PSVR
18 Octobre, 2016

Avec le PlayStation VR, Sony compte bien imposer dans les foyers du monde entier la réalité virtuelle, et si possible avec sa PlayStation 4.

Mais c'est un fait, la VR s'accompagne chez certains utilisateurs d'un mal futuriste : le Motion Sickness (ou cinétose), qui s'apparente au mal des transports, mais qui se présente ici dans vos activités en réalité virtuelle, lorsque vous utilisez le PlayStation VR donc, ou tout autres casques concurrents (comme l'Oculus Rift ou l'HTC Vive).

Pourquoi est-ce que la VR provoque le Motion Sickness ?

Au moment où la recherche virtuelle était encore à l'état de prototype, il est apparu un phénomène concret : votre regard vous dit quelque chose, tandis que votre cerveau ressent une différence flagrante avec vos yeux. Avec les casques de réalité virtuelle, c'est tout le contraire : votre cerveau pense que vous êtes en mouvement, alors que vos autres sens vous font comprendre que ce n'est pas le cas puisque vous êtes la plupart du temps immobile.

Un problème de framerate/rafraîchissement peut aussi être à l'origine de la cinétose.

1 - Réduire la sensation de cinétose

Ne jouez pas avec des problèmes de performances

Si vous voyez que le jeu auquel vous jouez comporte des bugs ou perds constamment son framerate, arrêtez de jouer et redémarrez la console. N'essayez pas de jouer tant que celui-ci ne propose pas une expérience suffisamment satisfaisante.

Les problèmes de framerate sont des causes importantes de la cinétose, et tenter de jouer dans un environnement mal optimisé est une mauvaise idée. Il vaut mieux ne pas jouer du tout que de se rendre malade.

2 - Asseyez-vous

La stabilité est un moyen pour certaines personnes de mieux gérer le Motion Sickness en VR. Si cela est possible, essayez donc de vous asseoir. Le PlayStation VR est construit pour être joué assis. Sauf à quelques rares occasions, les jeux sont donc logiquement fait pour. Notez que cela améliore aussi la prise en charge de la caméra.

3 - Ne jouez pas avec une infection à l'oreille ou si vous êtes fatigué

La cinétose peut apparaître lorsque vous avez un problème au niveau de l'oreille interne. Ce n'est donc pas une bonne idée de jouer au PlayStation VR si vous êtes malade (par exemple un rhume, la grippe ou encore une otite). Cela pourrait occasionner un inconfort notable. La fatigue joue également un grand rôle dans l'apparition des symptômes du Motion Sickness.

4 - Pratiquez régulièrement

Selon un rapport de Livescience, il apparaît que la VR a des similitudes avec les expériences militaires sur des environnements simulées, où les soldats sont invité à s'adapter : il est alors notable que le corps s'acclimate à un environnement nouveau au bout d'un certain temps.

Si vous êtes indisposé la première fois que vous lancez un jeu avec le PlayStation VR, ça ne veut pas dire que vous êtes forcément atteint de cinétose. N'hésitez pas à y jouer par petite dose et à y revenir régulièrement pour apprendre à votre corps vos nouvelles habitudes de jeu.

Dans une note, le support de Sony précise qu'en cas de problèmes de santé, vous devez immédiatement stopper votre session de PlayStation VR. Prenez donc ce conseil, mais revenez-y ensuite, en sachant qu'il faut un certain temps pour s'y habituer.

Notez que cette solution ne fonctionne pas chez tout le monde, mais pour certaines personnes, elle améliore sensiblement l'expérience.

5 - Ajustez votre casque et sa position

Soyez certain que le PlayStation VR est correctement positionné sur votre tête et que l'écran est clairement visible. Si ce n'est pas le cas, cela peut créer un inconfort notable lors de votre expérience en réalité virtuelle.

6 - Arrêtez de jouer immédiatement si vous êtes malade

Vous DEVEZ immédiatement arrêter de jouer dès que vous commencez à ressentir les premiers symptômes de cinétose, comme un mal de crâne, une sensation de chaleur et des sueurs froides. Il est physiquement impossible de passer outre, plus vous jouerez, plus vous serez malade.

Pousser trop loin vos limites risque de vous rendre malade pendant plusieurs jours, cela peut vous empêcher de travailler ou de conduire, et peut même vous poser problème sur le long terme. Plutôt que de prendre des risques inutiles, levez-vous calmement, prenez du repos, et ne réutilisez le PlayStation VR que lorsque vous vous sentez à 100 % en bonne santé.

Même si vous n'êtes pas assujettis à la cinétose, vous pouvez être victime de vertiges après plusieurs heures de jeu en réalité virtuelle. Là encore, levez le pied, et passez à autre chose en attendant d'aller mieux.

A voir aussi

VRrOOm Wechat