Des téléphones qui pensent tout seuls

Category: 
Des téléphones qui pensent tout seuls
28 Février, 2017

Des visiteurs ont testé hier le casque de réalité virtuelle Gear VR 4D de Samsung, au Congrès mondial du mobile, à Barcelone. Par ailleurs, plus de cinq milliards de personnes devraient détenir un téléphone portable à la fin de l’année, selon une étude de l’Association mondiale des opérateurs (GSMA), dévoilée lundi, lors du Congrès.

Grâce à l’intelligence artificielle, les téléphones intelligents pourront bientôt accomplir des tâches sans l’aide d’internet, voire prendre des décisions par eux-mêmes, un prélude à l’arrivée d’autres produits plus spectaculaires comme les voitures autonomes.

Dans un premier temps, seuls les modèles haut de gamme seront concernés, à l’instar des téléphones présentés par le fabricant chinois Huawei au Congrès mondial du mobile, qui se tient jusqu’à jeudi à Barcelone, en Espagne.

Mais cela représentera tout de même déjà, courant 2017, un portable sur cinq équipé de fonctions dites de «machine learning» (auto-apprentissage) contre quasiment aucun actuellement, prévoit une étude du cabinet Deloitte.

«C’est un des domaines essentiels sur lesquels nous investissons. Après le smartphone, on aura le “superphone” grâce à l’intelligence artificielle, explique Vincent Vantilcke, directeur marketing France pour Huawei.

À Barcelone, le Coréen LG et le finlandais Nokia ont annoncé l’arrivée sur leurs téléphones de l’assistant vocal de Google, qui utilise l’intelligence artificielle pour répondre aux questions de son utilisateur. «Toutes les grandes entreprises du secteur investissent dans la R&D» sur ce thème, assure Annette Zimmermann, directrice de recherche pour le cabinet Gartner.

A voir aussi

VRrOOm Wechat