Buzz Aldrin lance son appli pour coloniser Mars!

Category: 
Buzz Aldrin lance son appli pour coloniser Mars!
18 Mars, 2017
Lors du South by Southwest Festival, qui se déroule en ce moment à Austin, au Texas, l'Américain Buzz Aldrin a présenté son application de réalité virtuelle pour expliquer aux enfants les enjeux et les différentes étapes pour parvenir à coloniser Mars.
Le 20 juillet 1969, l’astronaute américain devenait le deuxième homme à fouler le sol lunaire, emboîtant le pas à son coéquipier Neil Armstrong, à l'occasion de la mission Apollo 11.
Près de cinquante ans plus tard, le vétéran de l'espace milite sans relâche pour que les agences spatiales du monde entier concentrent leurs efforts sur la planète rouge.
Pas seulement pour poser un pied, mais afin d’y implanter une colonie autosuffisante à l’horizon 2030-2040. 
Aujourd’hui âgé de 86 ans, l’astronaute américain était l’une des têtes d’affiche du South by Southwest Festival, le grand rendez-vous technologique et culturel qui se déroule chaque année à Austin, au Texas.
A cette occasion, il a dévoilé en avant-première "Buzz Aldrin’s Cycling Pathways to Mars", une application de réalité virtuelle dont il est le héros, qui sera lancée prochainement (en anglais) en partenariat avec Life VR, la plateforme dédiée à la réalité virtuelle du groupe Time Warner.
Des colonies martiennes à l'horizon 2030-2040
Cycling Pathways to Mars s’inspire de son dernier livre "Mission to Mars : My Vision for Space Exploration", dans lequel Buzz Aldrin décrit son plan d'action pour implanter des colonies martiennes à l’horizon 2030-2040.
Pour ce faire, il veut établir une première colonie sur la Lune, qui ferait office de base de relais pour effectuer des voyages plus longs en direction de Mars.
Tout au long de l'expérience, qui se veut avant tout pédagogique, un hologramme de Buzz Aldrin guide le joueur étape après étape dans sa quête pour coloniser la planète rouge.  
 
"Je veux que les jeunes comprennent non seulement à quoi serviront les différents vaisseaux de la flotte, mais aussi comment ils se poseront à la surface de Mars et comment ils ravitailleront la colonie martienne", a expliqué Aldrin au cours de sa présentation. Selon lui, la partie la plus sensible du projet reste néanmoins l’aspect psychologique.
"[Les futurs astronautes] passeront un certain temps sur la surface lunaire. Cette étape est cruciale, car elle permettra notamment de surveiller et de gérer le moral de l’équipage, avant de l’envoyer en direction de Mars".

A voir aussi

VRrOOm Wechat