Un jeu MR destiné aux salles de laser game

Category: 
Un jeu MR destiné aux salles de laser game
28 Décembre, 2018
[CES 2019] Le Montpelliérain Bigger Inside propose un jeu en réalité mixte aux salles de laser game © Bigger Inside

 

En ajoutant à un casque de réalité virtuelle une solution autonome de capture des mouvements des joueurs, la start-up montpelliéraine Bigger Inside propose aux salles de loisirs et laser game une immersion dans un jeu en réalité mixte. Trois fondateurs embarquent début janvier pour le CES 2019 de Las Vegas avec la délégation régionale Occitanie.

 

"De notre présence au CES, nous attendons une visibilité internationale mais aussi, par ricochet, des retombées nationales. Nous y pitcherons devant des investisseurs, même si la levée de fonds n’est pas un objectif aujourd’hui", confie Benjamin Rolland, président et cofondateur de Bigger Inside. La start-up montpelliéraine va proposer aux salles de loisirs un jeu immersif - de type first-person shooter - en réalité  mixte. "Le CES est aussi un bon endroit pour se confronter au marché américain, où existent plus de 2000 salles de laser game. Il ne faut pas rater le train...", ajoute-t-il.

 

SOLUTION CLÉS EN MAINS

Bigger Inside développe "une solution clés en main", matérielle et logicielle, ainsi qu’un jeu adapté. Chaque joueur doit s’équiper d’un casque de réalité virtuelle et enfiler sur ses vêtements un harnachement comportant des capteurs de mouvements, plus un ordinateur (environ 4 kg sur le dos). Les joueurs se déplacent physiquement dans un labyrinthe et s’affrontent dans le jeu vidéo, les obstacles réels, comme des cloisons, fusionnent avec les décors virtuels"Pas moins de 14 capteurs enregistrent le mouvement des articulations... Ce qui est très important pour les sensations de jeu, c’est qu’il n’y ait pas de latence", note Benjamin Rolland, également ingénieur photonique et informatique.

 

Compatible avec les salles de laser game actuelles, ce type de solution autonome permettrait selon ses concepteurs de diviser par trois le coût par rapport aux offres des caméras de motion capture classiques. La solution a été testée à partir de mai 2018 par 600 joueurs sur trois événements montpelliérains : un festival au multiplexe Gaumont, le salon Occitanie E-sports en juin et le festival des effets spéciaux Effets Stars mi-novembre. "C’est un apprentissage permanent. Nous travaillons sur le projet depuis 2014, sur notre temps libre et nos fonds propresNous avons ajouté des gants intelligents, avec des capteurs sur chaque doigt", explique Benjamin Rolland.

UNE PREMIÈRE SALLE À MONTPELLIER EN 2019

Pour explorer le marché, la start-up Bigger Inside a été créée en juin 2018 par Benjamin Rolland, son frère Mathias, qui a passé 5 ans chez Ubisoft comme gameplay programmer et le développeur informatique Damien Hoffschir, rejoints par Didier Millien, créateur de salles de paint-ball. Bigger Inside a obtenu des aides de Bpifrance, ainsi qu’un prêt d’amorçage du fonds régional Créalia, Incubée par le BIC de la métropole de Montpellier, la start-up a pris des locaux depuis septembre à la pépinière Cap Alpha de Clapiers, où elle dispose d’une arène de 80 m2.

 

Au retour du CES Las Vegas, Bigger Inside lancera des play tests à Cap Alpha puis souhaite lancer en février 2019 une campagne de financement participatif. "Au-delà du financement, c’est un moyen de créer une communauté avant l’ouverture d’un centre...", poursuit Benjamin Rolland. Car Bigger Inside espère ouvrir à la fin du premier trimestre 2019 une première salle comportant deux arènes de 200 m2et un espace bar à Montpellier, "dans un lieu accessible en transports en commun car les étudiants sont notre cible privilégiée. Il servira à fiabiliser le produit avant de lancer les licences commerciales".

A voir aussi

VRrOOm Wechat