Test Rez Infinite: Un dancefloor VR

Category: 
Test Rez Infinite: Un dancefloor VR
08 Décembre, 2016

Vous avez aimé jouer à Lumines ou encore à Child of Eden, vous êtes amateurs de bons sons rythmés. Et vous avez une PlayStation 4 avec un PlayStation VR : alors on a le jeu que vous devez acheter, et c’est REZ Infinite.

15 ans après sa sortie initiale sur PlayStation 2, et sur Dreamcast. REZ Infinite revient sur PlayStation 4 avec un portage de l’ancienne version qui a été améliorée graphiquement, et qui bénéficie en plus d’un mode en réalité virtuelle utilisable avec le PlayStation VR.

Pour ce test, nous avons activé bien entendu le mode VR, et nous avons joué avec la manette sur une PlayStation 4 Pro.

Durée de vie : 2-3 heures
Joueurs : 1 joueur
Date : 13 octobre 2016
Développeur : Enhance Games
Genre : Rail-Shooter
Plateformes : PlayStation 4 – PlayStation VR

 

Scénario

 

REZ Infinite n’offre pas de scénario à proprement parlé, mais un pitch de départ qui justifie le gameplay offert. Dans ce jeu, vous incarnez un hacker qui cherche à s’infiltrer dans un réseau informatique. Cependant celui-ci est très bien protégé, et le hacker rencontrera diverses difficultés représentées sous différentes formes dont des vaisseaux spatiaux. La progression du hacker est représentée par un être humanoïde qui progresse dans le niveau en volant.

Nous ne noterons pas le scénario dans ce test, car le noter serait discriminant pour ce jeu qui n’est pas vraiment dans l’optique d’offrir un scénario, mais plutôt une expérience de jeu spéciale.

 

Jouabilité

 

Le jeu peut se jouer de différentes manières, vous avez ainsi la possibilité de jouer sans le mode VR, avec la manette ou alors en mode VR. Si vous choisissez le mode en réalité virtuelle, vous pourrez jouer avec le PS Move (pour viser, vous devrez bouger votre tête) ou alors avec la manette. Pour ce test, nous avons utilisé bien entendu le mode en réalité virtuelle accompagné de la Dualshock de Sony.

Le gameplay est facile à comprendre, vous utilisez la touche de tir, et vous visez avec le stick (si vous jouez avec la manette) pour atteindre vos ennemis et les toucher. Il existe deux modes de jeu sur REZ Infinite : le mode normal et le mode « voyage ». Le second est une sorte de mode zen, vous permettant de profiter de l’ambiance sans avoir à vous préoccuper des ennemis.

Contrairement au jeu d’origine, le nouveau portage bénéficie d’un nouveau mode de jeu appelé la Zone X qui est donc exclusive au portage sur PlayStation 4, si vous comptez jouer à REZ Infinite, vous vous devez d’accéder à la Zone X qui est juste fantastique. La musique y est plus posée que dans les niveaux précédents, et l’expérience visuelle y est fantastique. C’est beau à voir et surtout beau à entendre. Un régal pour les sens. Dommage que le reste du jeu ne soit pas au niveau que la Zone X.

Les développeurs d’Enhance Games ont également ajouté deux modes de sensibilité en réalité virtuelle, le mode standard et dynamique. Le premier permet un jeu classique avec une caméra normale, alors que la seconde aura des mouvements de caméra qui changeront suivant la situation pour suivre les mouvements des ennemis. Ces deux modes n’ont aucune incidence sur le jeu ou le score que vous pourrez atteindre.

 

Graphismes

 

Sur le plan graphique, REZ Infinite est loin d’être la perle tant attendue de la réalité virtuelle. Les paysages sont faits de lignes et d’un fond qui change suivant le niveau, mais REZ Infinite ne nous bluffe absolument pas sur ce plan. Et ce n’est sans doute pas le but recherché, car le jeu souhaite offrir une expérience sonore plutôt qu’une expérience visuelle.

Néanmoins, REZ Infinite est passable, les textures ne sont pas mauvaises, et cela ne rend pas le jeu désagréable à jouer, loin de là. À certains moments, l’ambiance sonore combinée avec certains effets visuels donne vraiment l’impression d’être en plein dancefloor avec le DJ en fond, passant sa musique techno. On aurait presque envie de lâcher sa manette pour se mettre à danser, tellement cela est prenant.

 

Bande-Son

 

Le pilier central du jeu se situe sur la bande-son, et il faut bien avouer que les rythmes y sont de bonne qualité, si vous aimez la musique techno et les jeux de rythmes, il se peut que vous aimiez REZ Infinite. Même si le jeu d’Enhance Games n’est pas un jeu de rythme, les amateurs du genre risquent d’aimer, de par ses rythmes entraînants. À noter, l’excellent travail de recherche sonore de Keiichi Sugiyama qui a travaillé sur d’autres jeux ayant marquants comme Space Channel ou encore Lumines.

 

Il est intéressant de noter que chaque fois que vous presserez la touche de tir, vous entendrez un son qui sera toujours le même, mais qui viendra se mélanger parfaitement à l’ambiance sonore de base du niveau en question. Étant donné que vous serez très souvent amenés à presser cette touche, le joueur devient lui-même, une partie de la musique puisque son rythme de tirs définira alors le rythme de la musique. Ce qui est assez original et bien réussi.

De plus, au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu, les sons se multiplieront, la musique changera avec de nouveaux ajouts sonores faisant en sorte que chaque niveau apporte sa pierre à l’édifice sonore de REZ Infnite.

 

Durée de Vie

 

Vous pourrez jouer à travers cinq zones, qui se terminent toutes assez rapidement. Les combats de boss ne sont pas très difficiles, mais le jeu devient très vite répétitif. La durée de vie reste tout de même, le gros point noir du soft, puisqu’il se termine en deux-trois heures.

Donc pour un investissement qui aura coûté 30 euros sur le PlayStation Store, la durée de vie semble assez faible. D’autant plus que la rejouabilité est presque nulle. Puisqu’une fois terminé, le jeu n’offre pas de challenge particulier (si ce n’est pour les fans de scoring). En plus, des niveaux à terminer, la Zone X est donc présente, mais elle n’offrira qu’une durée de jeu courte (entre 20 et 30 minutes), mais vraiment passionnante.

 

Confort Visuel

 

Rez Infinite n’est pas un pur jeu PlayStation 4 et donc PlayStation VR. Issu des anciennes consoles que sont la PlayStation 2 et la Dreamcast. REZ a donc bénéficié d’un portage sur PlayStation 4 et cela se ressent un peu sur le confort visuel. Même si le travail de portage est d’une grande qualité, le jeu souffre d’un léger motion-sickness qui rendra le jeu difficile au bout d’une bonne heure de jeu.

 

Conclusion du test de REZ Infinite

 

REZ Infinite aurait pu être un très bon jeu en réalité virtuelle, mais il n’est qu’un bon portage, la bande-son est clairement le pilier central du jeu, et on ne peut pas dire qu’elle a été ratée, la musique évolue avec notre parcours. Dommage que ce parcours soit trop rapide à finir, et que la qualité graphique soit moyenne.

Mais la Zone X qui est disponible en fin de jeu montre ce que pourrait donner un REZ Infinite 2, et cela s’avère très prometteur tant la qualité de ce niveau est au rendez-vous.

 

Points Positifs

  • Immersion graphique et sonore fantastique
  • Ambiance sonore évolutive
  • La Zone X fantastique

Points Négatifs

  • Beaucoup trop court
  • Aucune rejouabilité
  • Graphiquement moyen
  • Immersion moyenne
  • Assez facile à terminer

 

REZ Infinite est un bon rail-shooter en réalité virtuelle néanmoins il faut aimer le genre et la bande-son très axée sur la techno. Et si cela n'est pas votre cas, cela sera difficile de jouer à ce jeu. De plus, la faible durée de vie n'aide pas le soft.

 

Jouabilité : Facile à jouer, avec plusieurs façons de jouer et plusieurs modes de jeu. Vous pourrez apprécier ce jeu à votre manière. On aurait quand même préférer avoir des ennemis un peu plus coriaces.

Graphismes : Graphiquement dans la moyenne, le jeu ne fait pas d'étincelle, mais on remarquera le joli travail de portage qui partait d'assez loin.

Bande-son : : Une musique évolutive, un rythme endiablé, une bande-son entraînante. Enhance Games a tout misé sur le son, et ils ont bien fait.

Durée de vie : Seulement 3 heures de jeu au maximum, pour ce jeu. C'est vraiment beaucoup trop court. Et c'est bien dommage.

Confort visuel : Le jeu offre un confort visuel agréable à condition de ne pas jouer trop longtemps, car passé l'heure de jeu, il se peut que vous souffriez du motion-sickness.

User Rating: Be the first one !

A voir aussi

VRrOOm Wechat