Serious Sam 3 VR : le test

Category: 
Serious Sam 3 VR : le test
14 Novembre, 2017

Le bon vieux Sam Stone est de retour dans une version réalité virtuelle de Serious Sam 3. Paru initialement en 2011, le titre vous propose d’éclater de l’alien à tour de bras (enfin de HTC Wand ou Occulus Touch) pour un résultat survitaminé et radicalement déjanté.

 

Papy Sam… ou pas !

Le tout début de Serious Sam 3 est loin de démarrer sur les chapeaux de roue et les fidèles de la série pourraient être un brin déroutés par l’introduction qui essaie de construire un fil narratif au demeurant pas forcément passionnant censé nous détailler par le menu les événements ayant conduits à Serious Sam: Premier Contact. Ainsi, durant les premiers moments du jeu – qui s’étendent tout de même en longueur -, je me suis vraiment demandé si Sam Stone n’avait pas pris un peu de gras au bide et d’arthrose aux articulations. Quelques monstres par-ci par-là et une petite balade dans un Caire dévasté… et puis c’est tout. 

 

Fort heureusement, les choses finissent par changer et on retrouve la bonne vieille licence FPS bourrin que l’on connaît. Ça tire dans tous les sens, ça vient de tous les côtés et le sang gicle du sol au plafond.

 

Les ennemis iconiques de la série sont toujours au rendez-vous, on pense particulièrement au Kamikaze Décapité qui intervient surtout en horde, une bombe au bout de chaque bras. Non, Serious Sam n’a pas perdu son humour débridé et absurde même si les blagues dans les dialogues ne lui rendent pas forcément justice… L’atmosphère est elle bien présente et, dans le fond, c’est ce qui importe.

Le Caire, nid d’aliens

La VR permet de profiter du Caire version Serious Sam 3 sous son plus beau jour. Malgré le fait que le jeu original date de 2011, les graphismes tiennent largement la route dans cette version VR mis à part bien sûr quelques petits impairs (on parle tout de même d’un titre qui a six ans) tels que les immeubles où la finesse des personnages. Ce qui ressort le plus de ce côté est probablement le sang lorsque l’on touche une cible… disons que l’on voit bien le sprite quoi. Mais dans le feu de l’action, face à des nuées d’aliens, votre œil n’aura pas vraiment l’occasion de s’attacher à ce détail.

 

Comme à l’accoutumée, vous disposerez de nombreuses armes pour faire bouffer leurs dents aux aliens (en tout cas pour ceux qui ont des têtes) et le feeling est plutôt bonÇa change. Fusil d’assaut, lance-roquettes, masse… faites votre choix. L’utilisation de cette dernière arme pour exploser des planches bloquant des passages ou des meubles est d’ailleurs plutôt sympathique, même si le potentiel reste plutôt sous-exploité, notamment pour les meubles qui n’apportent concrètement rien, alors une fois la découverte passée, on ne se fatigue plus à s’occuper d’exploser le budget IKEA.

Adaptation est le maître-mot

Ce Serious Sam 3 VR: BFE reste très largement fidèle au jeu original et les apports de la VR sont sympathiques mais on aurait tout de même aimé un effort supplémentaire de la part de Croteam VRpour proposer davantage d’interactions et de possibilités pour les utilisateurs du HTC Vive ou de l’Oculus Rift. Par exemple, pourquoi ne pas offrir la possibilité au joueur d’actionner les leviers en les abaissant réellement, même chose pour les ouvertures de caisse ? L’effort de développement n’aurait probablement pas été conséquent et aurait pourtant eu un bel impact sur le rendu final en VR.

 

Du reste, cela reste du Serious Sam en VR : ça ne se refuse pas. Le défouraillage incessant que représente cette licence colle parfaitement à la VR et les options proposées à l’utilisateur pour qu’il puisse jouer à sa convenance sont appréciables, notamment via le choix entre mouvement réel et téléportation.

 

En revanche, les plus sensibles devront faire attention car en se téléportant près d’éléments de décor sur lesquels Sam peut monter, comme par exemple les caisses (et il y a beaucoup de ces éléments), on peut se retrouver à subir un mouvement de grimpette de Sam ou pire, une sorte d’entre-deux dans lequel le personnage ne sait pas tellement quoi foutre entre rester au sol ou grimper sur l’élément, ce qui aura pour effet de vous accorder un voyage gratuit au pays du vomis (de la nausée, n’exagérons rien).

 

Virtual Destruction

Serious Sam 3 VR: BFE constitue une bonne adaptation en réalité virtuelle du titre original développé par l’équipe indépendante de Croteam. Il vous offre une aventure délirante où vous ne pourrez compter que sur vos flingues pour vous en sortir. Malgré une première sortie en 2011, le titre n’a pas à rougir de ses graphismes en VR, malgré bien entendu quelques imperfections inhérentes à leur ancienneté. Si l’on regrette que Croteam VR n’ait pas fait plus d’effort sur les opportunités offertes par la réalité virtuelle, on se console avec un jeu qui vous fait vider vos chargeurs dans tous les sens à chaque instant qui rattrape des premiers moments maladroits dans leur réalisation.

► Points forts

- Ça shoot tout le temps et dans tous les sens

- Le feeling des armes et des combats est bon

- Bande son sympathique

- Humour délirant et absurde

- A bien vieilli graphiquement

 

► Points faibles

-Démarrage lent et un peu maladroit

- Pas de réel effort pour tirer parti de la VR

- Le risque du mouvement de grimpette involontaire qui collera une petite nausée à la longue

- Les personnages et ennemis auraient pu profiter d’un lifting

 

NOTE FINALE : 15/20

Testé par War legend

A voir aussi

VRrOOm Wechat