Proton Pulse: Le casse-briques sauce arcade VR

Category: 
Proton Pulse: Le casse-briques sauce arcade VR
18 Janvier, 2017

Le jeu Proton Pulse, disponible sur le Play Store Android et l’App Store iOS, compte parmi les meilleurs jeux de la plateforme VR Google Cardboard. Le titre se présente comme une adaptation en réalité virtuelle, simple et efficace, du célèbre jeu de casse-briques de 1975.

Scénario

Le scénario de Proton Pulse n’est pas des plus palpitants, comme on peut s’en douter. Néanmoins, on soulignera quand même l’effort déployé par ZeroTransform LLC pour tenter d’imaginer un scénario pour ce jeu d’arcade des plus minimalistes.

Une entité maléfique répondant au doux nom de M.O.A.I s’est mise en tête de détruire l’univers, et vous êtes le seul à pouvoir l’arrêter. Pour ce faire, vous devrez utiliser le Proton Pulse pour détruire le cœur de M.O.A.I afin de l’empêcher de s’emparer du pouvoir des atomes. Alors d’accord, ça ne casse pas des briques (:)), mais mieux vaut un bon jeu avec un mauvais scénario qu’un mauvais jeu avec un bon scénario !

Jouabilité

Le jeu de casse-briques est apparu pour la première fois en 1975, avec le titre Breakout. Considéré comme un grand classique du jeu d’arcade, ce titre tire directement son concept du fameux Pong. L’objectif est simple : détruire des briques en faisant rebondir une balle sur une raquette pour passer les niveaux. Au fil de sa progression, le joueur débloque divers bonus lui permettant de casser les briques plus efficacement et plus rapidement.

En 2013, à l’aube d’une nouvelle ère pour la réalité virtuelle, Justin Moravetz décide d’adapter ce grand classique à la VR en lançant une campagne de financement participatif sur Kickstarter. Le projet est un franc succès, et parvient à lever 7099 dollars, soit plus du double de l’objectif initial.

Toutefois, pour une raison inconnue, le projet sera annulé et les contributeurs intégralement remboursés. Certains pensent que le jeu a été annulé à cause d’un problème de propriété intellectuelle liée au jeu de casse-brique original, mais la véritable cause de cette annulation ne sera jamais révélée. Contre toute attente, le jeu fut finalement lancé par Moravetz et son studio ZeroTransform en 2014 sur Oculus DK2, puis sur Gear VR en version démo, et enfin sur Google Cardboard en version complète. Aujourd’hui, plus de deux ans après sa sortie, Proton Pulse compte toujours parmi les meilleurs jeux Cardboard.

Dans cette version en réalité virtuelle du traditionnel casse-briques, le joueur contrôle la raquette en bougeant la tête. Il va ainsi faire rebondir le proton pour détruire les briques. En fonction de l’angle de frappe, le proton rebondira différemment. Comme dans le jeu original, différents types de briques provoquent des effets divers en fonction de leur couleur. Par exemple, les briques rouges explosent, tandis que les briques blanches sont indestructibles.

De même, l’usager peut débloquer des bonus pour augmenter sa puissance de feu. Il est par exemple possible d’obtenir une seconde balle, ou d’ajouter des lasers à la raquette pour détruire les briques plus facilement. Enfin, si l’action devient trop rapide, il est possible d’activer le « dilatateur spatio-temporel » afin de ralentir le temps durant quelques instants. Simple et amusant, Proton Pulse est un très bon divertissement en réalité virtuelle.

La jouabilité est résolument orientée vers le style arcade. À chaque fin de niveau, le joueur se voit attribuer un score en fonction de sa performance. Une fois la réserve de vies épuisée, il reçoit également un score total. L’objectif est bien entendu de battre son propre record à chaque session.

Durée de vie

Comme tous les jeux d’arcade, Proton Pulse dispose d’une durée de vie quasiment illimitée. Le joueur pourra toujours tenter de battre son record personnel, ou se lancer dans une partie simplement pour le fun. C’est la raison pour laquelle ce titre se place comme un must-have pour tous les casques de VR mobile.

Concrètement, le jeu rassemble 53 niveaux dont 5 combats contre des boss. La difficulté augmente graduellement, mais l’aventure se termine rapidement. La rejouabilité dépend donc de l’amusement que vous prenez à parcourir les niveaux, et de votre détermination à battre votre record personnel.

Graphismes

Préparez vos mirettes. Proton Pulse vous renvoie directement dans les années 90, à l’ère de la PSOne, et des premiers jeux en 3D agrémentés de lasers psychédéliques et d’effets visuels à la fois kitchs et futuristes. Les explosions multicolores sur fond d’ambiance de science-fiction vous en mettront plein les yeux, et parfois même un peu trop. En cas de perte de vie, par exemple, l’effet de désintégration de l’écran n’est pas des plus plaisante.

Quoi qu’il en soit, l’immersion est au rendez-vous, et vous vous sentirez réellement plongé dans cette guerre trans-dimensionnelle entre atomes et protons. Attention au choc visuel lorsque vous retirez votre visière ! La réalité parait soudainement bien terne.

Bande-Son

La bande-originale, elle aussi directement tirée d’une rave party des années 90, contribue également beaucoup à l’immersion dans cet univers survolté. Les amateurs de chiptune seront aux anges.La soundtrack est composée de 18 morceaux originaux composés par Moravetz lui-même, sous son pseudonyme Rave-TZ, mais aussi par les artistes Virt, Danimal Cannon, Dave Anson, et TragicScans.

Conclusion sur Proton Pulse

Amusant, fluide, minimaliste, accessible et haut en couleur, Proton Pulse est tout simplement un excellent jeu. Sans trop en faire, Zero Transform parvient à proposer un jeu immersif et divertissant. Il s’agit d’un portage magistral d’un grand classique du jeu d’arcade en réalité virtuelle. Si vous possédez un casque compatible Cardboard, n’hésitez pas, vos deux euros seront judicieusement investis. 

 

Points Positifs

  • - Un jeu simple et efficace
  • - Une atmosphère immersive
  • - Une jouabilité fluide et dynamique
  • - Une bande-son réussie
  • - Un grand classique du jeu d’arcade magistralement adapté à la réalité virtuelle

 

Points Négatifs

  • - Impossible de jouer avec une manette bluetooth
  • - Certains effets visuels peuvent être désagréables

A voir aussi

VRrOOm Wechat