Paris : l’escape game Mutations mêle le réel et la VR

Category: 
Paris : l’escape game Mutations mêle le réel et la VR
14 Octobre, 2017

Le 28 octobre ouvrira aux portes de Paris un escape game géant mêlant la réalité virtuelle et des capteurs d'émotion à l'intervention de véritables acteurs. Frissons garantis.

 

Combiner l’escape game avec du théâtre immersif et de la réalité virtuelle : voici le défi dans lequel s'est lancé First Personal Xperience, l'entreprise française derrière Mutations. Durant une semaine, les visiteurs de cette attraction d'un nouveau genre pourront se plonger dans une aventure immersive dont ils seront les héros.

 

Pendant près d’une heure et demie, un groupe composé de 6 experts aura ainsi pour mission d’investir un laboratoire secret, afin d’y récupérer des données sensibles pour le compte d’une grande entreprise spécialisée en bio-ingénierie. Leur quête ne sera évidemment pas de tout repos puisque d'effrayants prédateurs rôdent dans les entrailles sombres du complexe. 

 

Le concept mélange habilement technologie et exploration, en confrontant les joueurs à des monstres à la fois incarnés par de véritables acteurs, dans des décors dignes de tournage de cinéma, ou à des créatures numériques lorsque la réalité virtuelle prend le pas. Rencontres étranges, énigmes, fusillades, tous les ingrédients sont là pour donner au joueur l’impression de vivre lui-même une épopée hollywoodienne.

 

Un bracelet pour les gouverner tous

C'est la particularité de Mutations : les joueurs sont lâchés dans cet environnement hostile avec un équipement high-tech inédit. Avant de partir, ils se verront équipés d’armes imprimées en 3D, de casques de réalité virtuelle (ici, un HTC Vive), de tablettes et de capteurs d'émotion aux poignets (bracelets dits “Emotion Capture”).

Développé en exclusivité pour Mutations par la société française Iconik, le bracelet permet de mesurer, en temps réel, les émotions ressenties par le joueur. Ainsi connecté aux dispositifs interactifs (casque VR et tablette), il permet de renforcer l’expérience de réalité virtuelle puisque celle-ci sera personnalisée en fonction de ses propres émotions. Et comme les monstres peuvent littéralement détecter la peur des joueurs, elle sera leur pire ennemi.

À l’origine de Mutations, une attraction des années 90 

En avril 1992, deux fans de la saga Alien ont eu l'idée de monter une attraction immersive en plein coeur de Londres sur le thème de leur film fétiche, baptisée Alien War. Les visiteurs y étaient accompagnés par des Marines pour une visite guidée, avant d'être attaqués par les mythiques aliens de Ridley Scott. L'objectif : fuir ! Déjà à l'époque, l'attraction mettait en scène des technos assez avancées : les Marines étaient équipés de fusils équipés d'une transmission infrarouge et de laser. Quand ils pressaient sur la détente, un signal était transmis à un ordinateur central qui diffusait alors le son de l'impact au bon endroit via des haut-parleurs disséminés partout dans l'attraction.

 

Fasciné par Alien War, le créateur de Mutations Cyril Villalonga a eu l'idée de reproduire la même expérience avec des technos d'aujourd'hui.

Informations pratiques :

Surface : 1400m²
Nombre de participants par équipe : jusqu’à 6 personnes
Prix : 60 euros par session
Durée : 1H30 environ
Âge minimum : à partir de 16 ans (sous réserve d’autorisation parentale)
Horaires : de 10H00 à 23H00 tous les jours du 28 octobre au 5 novembre

Inscriptions et informations sur www.geekopolisxp.com

A voir aussi

VRrOOm Wechat