Les meilleurs jeux VR à télécharger

Category: 
Les meilleurs jeux VR à télécharger
09 Janvier, 2019

Entrez dans un nouveau monde.

 

Vous venez de faire l'acquisition d'un casque de réalité virtuelle et ne savez pas quels jeux acheter ? Pas de panique, on fait le tri pour vous. Voici le meilleur de l'année 2018.

 

En ce début 2019, cette nouvelle sélection s'intéresse aux jeux sortis en 2018 et concerne beaucoup le PlayStation VR. Il faut dire que le casque de Sony a proposé ces douze derniers mois d'excellents titres, qui justifient pleinement son achat. Si vous venez d'acquérir un casque et que vous ne savez pas quoi installer, n'hésitez pas, par ailleurs, à faire un tour sur notre précédente sélection, toujours d'actualité. De même, nous avons déjà écrit un dossier consacré aux jeux de l'Oculus Go.

 

Astro Bot Rescue Mission

Disponible sur PlayStation VR
Prix : 39,99 €

Si vous êtes un tant soit peu amateur de jeux de plateformes en 3D et que vous avez un PlayStation VR, vous devez absolument faire l'acquisition d'Astro Bot, sans doute l'une des meilleures exclusivités du casque de Sony et la preuve que la réalité virtuelle peut très bien fonctionner en vue à la troisième personne. Ce jeu développé en interne par Sony tire en effet admirablement parti des possibilités de la VR en nous plongeant littéralement dans des décors qu'il faut bien observer pour progresser. Le petit robot se dirige à la manette, comme dans n'importe quel plateformer 3D, mais cette dernière est un véritable objet dans le monde, qui peut servir de différentes façons. Malin, beau, maniable, Astro Bot est tout simplement un excellent jeu, rendu encore meilleur grâce à la réalité virtuelle. 

 

Transference

Disponible sur PlayStation VR, Oculus Rift, HTC Vive
Prix : 24,99 €

Édité par Ubisoft et développé par les studios Spectrevision et Ubi Montreal, Transference est un jeu d'aventure narratif à tendance horrifique qui nous interroge sur notre rapport au virtuel et réfléchit à la façon dont l'homme peut "sauvegarder" son âme de manière numérique. Le titre propose un gameplay classique, mais efficace, aussi bien inspiré de Gone Home que de SOMA. Mais surtout, l'expérience Transference se trouve transcendée par la réalité virtuelle. L'ambiance pesante est ainsi décuplée et la mise en scène est sublimée. Étonnant, stressant et souvent intelligent dans son propos, Transference est une expérience assez courte (3 heures au maximum), mais particulièrement intense et recommandable.

 

Tetris Effect

Disponible sur PlayStation VR
Prix : 39,99 €

La rencontre entre Tetris et Tetsuya Mizuguchi (Rez, Lumines, Space Channel 5...) était inévitable, et son fruit relève de l'évidence. En greffant ses obsessions synesthésiques sur le jeu le plus addictif et hypnotisant au monde, le game designer et producteur japonais a donné naissance à un objet de pure fascination, un joyau brut visuel, auditif et ludique qui navigue entre le zen et la frénésie, l'abstrait et le figuratif, pour confectionner avec minutie une hallucination constante et constamment renouvelée. Le "périple" auquel le titre nous invite est certes bref (environ 1h30), mais follement dense, et évidemment infiniment rejouable. Il s'accompagne par ailleurs d'une multitude de modes secondaires permettant de varier les défis. Une expérience qui mérite d'être vécue — et qui, précisons-le, fonctionne tout aussi bien en version "plate" sur téléviseur qu'en réalité virtuelle.

 

Beat Saber

Disponible sur Oculus Rift, HTC Vive et PlayStation VR
Prix : 19,99 €

Un jeu musical en réalité virtuelle dans lequel on doit trancher des cubes en rythme avec des sabres laser... Beat Saber fait partie de ces titres qui n'ont besoin que d'énoncer leur très simple concept pour que l'on meure d'envie d'y jouer — et l'expérience tient ses promesses. Immédiatement accrocheur, combinant le défouloir physique d'un Dance Dance Revolution et le trip électro-futuriste d'un Thumper, le jeu exige dans les niveaux de difficulté élevés une concentration intense, puis provoque d'incroyables décharges de dopamine quand on arrive enfin, tel un seigneur Sith du rythme, à dominer les séquences les plus ardues. Bref, la recette parfaite d'un jeu jouissif et terriblement addictif. À noter qu'il y a quelques différences entre la version PC (Oculus Rift/HTC Vive) et la version PlayStation VR. Sur le premier, seuls douze morceaux sont proposés, mais il est possible, via un peu de bidouille, d'ajouter des titres créés par la communauté. Sur le casque de Sony, ce sont au total 17 pistes qui sont proposées, dont 5 restent exclusives (pour le moment).

 

Moss

Disponible sur Oculus Rift, HTC Vive, PlayStation VR
Prix : 24,99 €

Moss, c'est l'histoire d'une petite souris qui parcourt un monde merveilleux, peuplé d'étranges créatures et rempli de paysages fantastiques. À travers un jeu d'action-aventure qui s'inspire de Zelda en matière de mécaniques (bon équilibre entre combats et énigmes), le titre nous embarque dans un monde enchanteur, largement sublimé par la réalité virtuelle. Comme Astro Bot présenté plus haut, Moss se joue à la troisième personne mais tire astucieusement parti des possibilités de la VR, notamment via la possibilité d'agir directement sur le décor, en utilisant la reconnaissance de mouvement. Assez court, mais fascinant, Moss est une valeur sûre pour les amateurs d'univers enchantés.

 

Déraciné

Disponible sur PlaySstation VR
Prix : 29,99 €

Créateur de la série Dark Souls et de Bloodborne, From Software s'essaie à la réalité virtuelle avec Déraciné. Le studio japonais délaisse cependant la dark-fantasy et l'horreur pour quelque chose de beaucoup plus intimiste, en nous plongeant dans un orphelinat à l'ambiance aussi victorienne qu'étrange. Le titre s'apparente à un jeu d'aventure relativement simple, qui enchaîne les petites histoires et vous propose de venir en aide à tout un tas de jeunes pensionnaires. Misant avant tout sur son ambiance, Déraciné est une véritable respiration dans le monde de la réalité virtuelle.

 

WipeOut Omega Collection

Disponible sur PlayStation VR
Prix : 34,99 €

Licence née sur PlayStation au milieu des années 90, WipeOut semble dès le départ avoir été pensée pour la réalité virtuelle, ce que confirme cette excellente "Omega Collection". Mise à jour gratuite pour les possesseurs du jeu d'origine, le mode réalité virtuelle est particulièrement bien pensé et convaincant. Les développeurs ont ajouté de nombreuses options de confort, tant et si bien que tout le monde y trouvera son compte et qu'il sera difficile d'être victime de cinétose. Ébouriffant par sa vitesse, WipeOut est encore plus impressionnant en VR, tout en restant parfaitement jouable.

A voir aussi

VRrOOm Wechat