Le poker en ligne et la réalité virtuelle

Category: 
Le poker en ligne et la réalité virtuelle
27 Juin, 2017

Nous discutons avec Will Mace de Kindred Futures de leur nouveau produit VR Poker dont nous avons eu la démonstration sur l'Unibet Open Copenhague.

 

Vous avez fait une démonstration de Lucky VR Poker à l'Unibet Open. Où en êtes-vous quant au lancement sur le marché, notamment au niveau du jeu en argent réel ?

Will Mace : Je ne pense pas que l'on en soit déjà là, c'est plus un petit test avec de bons clients. Il est trop tôt pour parler de mise sur le marché, nous avons l'intention de continuer les essais pendant les 3 à 6 prochains mois. Nous nous servirons de ces expériences pour déterminer un plan d'action. Nous pensons que c'est une approche distrayante et nous voulons savoir ce qu'en pensent nos clients. Nous avons de bons retours jusqu'à maintenant.

 

Au mieux nous aurons une version disponible sous six mois pour ceux qui ont le bon équipement mais nous avons encore beaucoup de travail avant de pouvoir envisager de lancer un jeu en argent réel.

 

Pensez-vous qu'il est inévitable que le réalité virtuelle devienne aussi omniprésente que le smartphone, et est-ce la raison pour laquelle vous souhaitez entrer le plus tôt possible sur le marché ?

Will Mace : Je suis un enthousiaste donc je pense que c'est un des scénarios possibles. Je pense que la VR a le potentiel de transformer la façon dont les gens intéragiront avec les contenus digitaux que ce soit les films, les jeux, les sports ou les informations. Regarderez-vous le journal à la télévision ou via la réalité virtuelle où la capacité à raconter une histoire sera supérieure ?

"Les usages potentiels sont infinis"

 

Pour un néophyte, la réalité virtuelle consiste à transporter un joueur dans un univers où il pourra terrrasser des dragons ou d'autres monstres qu'il ne recontrera jamais dans la vraie vie. Est-ce qu'un jeu simple comme le poker, que l'on peut pratiquer n'importe où est vraiment ce que le marché recherche ?

Will Mace : Le jeu est le débouché le plus évident pour la réalité virtuelle mais je ne pense pas que cela s'arrêtera là. Je ne sais pas si vous avez vu la récente conférence F8 Facebook qui faisait la démonstration de Facebook Spaces, elle montre comment les gens se serviront de la réalité virtuelle d'une manière très sociale. C'est la vision de M. Zuckerberg pour la réalité virtuelle et ce n'est certainement pas juste des dragons. Pour le poker, la VR a la capacité de recréer le lien social et la dynamique d'une table live avec des joueurs partout à travers le monde. Il y a aussi beaucoup d'applications au niveau de l'éducation comme les chirurgiens qui se servent de la réalité virtuelle pour s'entraîner à la chirurgie cardiaque. Les usages potentiels sont infinis.

 

Un élément qui a toujours manqué dans le poker en ligne (à part quelques petits aspects sur PKR ou le webcam poker) est la partie tells physiques du jeu. Cela pourrait changer avec le Virtual Reality poker et rendre le jeu en ligne bien plus complet.

Will Mace : Oui, tout à fait, cela n'apparaît quasi pas dans le poker en ligne. Cependant, le Virtual Reality poker serait plus dans le divertissement que dans le jeu sérieux. Si vous étiez un joueur sérieux et que vous vouliez jouer sur plusieurs tables à la fois, vous ne joueriez pas encore en réalité virtuelle. Si vous étiez un joueur récréatif, il y aurait plus de chances que cela vous plaise. Cela pourrait changer quand la réalité virtuelle deviendra plus mainstream et que d'autres technologies comme le face tracking intensifieront l'expérience : les hologrammes ou les avatars réagiront à chaque mouvement ou tic que vous montrerez dans le monde réel.

"Une nouvelle approche pour le jeu et le streaming"

 

Vous avez essayé ce procédé à l'Unibet Open qui est déjà très lié au streaming des eSports, qui semble être le marché idéal à cibler.

Will Mace : Il semble y avoir beaucoup de points communs entre les eSports, les streamers et le poker. L'un des commentaires que nous avons eu à l'Unibet Open de la part du joueur de World of Warcraft John Pyle (aka “Swifty”) est qu'il y a très peu de jeu où l'on peut interagir avec les autres streamers. Il pensait que c'était un moyen sympa et fun de jouer contre d'autres streamers et d'ajouter une nouvelle approche pour le jeu et le streaming.

 

J'imagine que le plus grand obstacle en ce moment est que seuls les vrais enthousiastes possèdent un équipement de réalité virtuelle.

Will Mace : Il y a effectivement de nombreux obstacles et le prix de l'équipement en est un. Comme pour tous les objets technologiques, les prix baisseront avec le temps et cet obstacle n'en sera plus autant un.

 

J'écris souvent sur l'éthique de la technologie et certaines personnes ont peur que la société ne s'écroule si nous passons trop de temps dans les mondes virtuels. Avez-vous ce genre d'inquiétude quant à la réalité virtuelle ?

Will Mace : Je ne pense pas que la VR est très différente d'autres types de loisirs pour nos clients que ce soit rester 27 heures en ligne d'affilée, regarder plusieurs films ou même se plonger dans un livre pendant des heures. Certaines personnes jouent aussi au poker pendant de longues périodes. Chez Kindred, nous encourageons le jeu responsable dans tous nos produits et chaînes et continueront de ce faire avec notre espace VR.

 

En savoir plus sur LuckyVR.

A voir aussi

VRrOOm Wechat