Gullit : la FIFA Interactive World Cup bientôt en VR ?

Category: 
Gullit : la FIFA Interactive World Cup bientôt en VR ?
27 Août, 2017

Présent comme invité d'honneur à Londres pour le compte de la FIFA Interactive World Cup 2017, Ruud Gullit s'est confié sur le jeu vidéo FIFA, ainsi que sur la compétition, remportée par l'Anglais Spencer "Gorilla" Ealing. Le tout avec bienveillance, la légende néerlandaise étant convaincue du potentiel esport du jeu. Ainsi que par son influence sur le vrai football.

 

Quel est votre sentiment sur l’existence de la FIFA Interactive World Cup?

Je pense que c’est un événement fantastique. Je ne m’attendais pas à que ce soit aussi gros. Il y a 15 ans, j’étais à une Coupe du monde comme celle-ci, mais c’était différent. Mais il faut travailler dur pour y être. Pour moi, FIFAest un bon jeu car tous les jeunes me connaissent grâce à lui. Ils ne m’ont jamais vu jouer mais ils me connaissent dans FIFA. Je ne me suis pas encore vue dans le jeu parce qu’il est difficile de m’avoir et je ne connais personne qui m’a. Mais je me m’amuse vraiment de tout ça.

 

En quoi un tel événement peut permettre à l’eSport de paraitre plus crédible aux yeux du grand public?

Quand ce phénomène a commencé, j’ai toujours pensé que c’était pour les geeks, qui passent leur journée dans leur chambre (il mime une manette avec ses mains) mais maintenant tout le monde joue au jeu vidéo : les adultes, les enfants, les femmes...  Désormais c’est un jeu universel ! Et les gens l’aiment, ils prennent du plaisir avec. Ils peuvent être compétitifs avec ce jeu et les joueurs aiment la compétition. C’est ce que FIFA leur permet de faire et c’est fantastique.

 

Quelles similitudes il y a entre ces deux univers, le football réel et son pendant virtuel?

Ce n’est pas réel. Vous n’êtes pas dedans…  Vous avez moins besoin de faire d’efforts physiques. En revanche, vous devez être alerte. Vous devez étudier l’aspect tactique du match et ça, c’est pareil.

 

Etes-vous autant impressionné par un dribble de Cristiano Ronaldo à la télévision que par un joueur qui effectue des dribbles avec sa manette?

A l'écran, vous ne pouvez pas apprécier le geste technique. Vous ne voyez pas réellement le geste, sauf si vous regardez le ralenti après. Peut-être que le futur, c’est ça, voir plus précisément. La technologie se développe tellement vite. Peut-être que l’étape suivante, c’est la réalité virtuelle.

 

Qu’est-ce que le foot réel peut et doit apprendre d’un jeu comme FIFA aujourd’hui?

Techniquement et tactiquement, réel ou virtuel, c’est exactement la même chose. Vous étudiez toujours votre adversaire, comment il joue et le style de jeu qu’il adopte. Pour moi, tout est dans l’implication. À quel point vous aimez le jeu et à quel point vous êtes prêt à vous investir pour progresser.

 

Un mot pour finir sur le cashprize de cette Coupe du monde. 200 000 dollars pour le vainqueur... est-ce que ce type de montant est mérité selon vous?

Oui, cela veut dire que l'eSport évolue. Quand j'entends que 7 millions de personnes ont tenté de participer à ce tournoi... c'est juste incroyable. Et puis, il y a tout le sponsoring autour de la compétition. Vous comprenez alors mieux pourquoi le prix à gagner est aussi important. Et il est vraiment fantastique pour le monde de l'eSport.

 

Retour sur la FIFA Interactive World Cup, à Londres:

A voir aussi

VRrOOm Wechat