Futuretown transforme la VR en manèges

Category: 
Futuretown transforme la VR en manèges
19 Septembre, 2016

Lors de notre dernière rencontre avec le directeur général de Futuretown, Johan Yang, la Start-Up ressemblait plus à un studio de jeu en réalité virtuelle, avec son titre très populaire "Cloudlands : VR Minigolf" qui détient actuellement 30 % de la part de marché de HTC Vive.
 
Mais aujourd'hui, la société est entrée dans l’espace physique en annonçant ses "5 D Totalmotion" lors du Tokyo Game Show. Ces appareils bien nommés sont une machine à mouvement cylindrique qui peut s’adapter à n’importe quel casque, pour simuler différents types de scénarios, tels que l’équitation, la moto ou la glisse.
 
Pour illustrer ses capacités, Futuretown a également annoncé quatre nouveaux jeux VR : Whiteout: Ski VR, Infinity Rider: Motorcycle VR, Wave Breaker: Surf VR and Stallion Adventures: Horse Riding VR.
 

Même si Futuretown - soutenu par l'ancien PDG de HTC, Peter Chou - a commencé comme un studio dédié à la plate-forme HTC Vive, son 5D Totalmotion est une plate-forme ouverte, et prend en charge deux autres systèmes VR: Oculus Rift et l'3Glasses chinois. En fait, la société a utilisé le Rift pour ses démos 5D Totalmotion au Tokyo Game Show, afin de maximiser l'espace sur son stand.
 
Le CTO de Futuretown, Justin Liebregts, a expliqué que si tous les jeux avaient été projetés sur Vive, son équipe aurait alors dû mettre en place des cloisons entre chaqueposte de lecture, en raison des interférences des trackers passifs, alors que le Rift ne connaît pas ce problème, car il utilise les trackers actifs directement branchés sur le PC.
 

Johan Yang espère lancer le 5D Totalmotion dans la première moitié de 2017. Mais quoi qu'il en soit, les 4 jeux mentionnés plus haut, étaient déjà jouables sur le salon.
 
J'ai commencé avec Wave Surf VR qui m'a fait surfer une rivière rapide qui descends vers une mer couverte de grosses vagues. A ma grande surprise, c'était intense physiquement. J'avais supposé à tort que je n'aurais pas besoin du guidon, mais finalement j'ai vite constaté que je devais faire beaucoup de mouvement de torsion, et heureusement que le module est livré avec des fixations façon snowboards. On m'a aussi donné un gilet de capteur haptique Woojer, afin de simuler la sensation de pointe, qui Sure, je gardais raté les ballons, mais il était toujours amusant et avéré être excellent moyen de travailler. J'étais déjà transpirais un peu après ce seul jeu.
 
J'ai ensuite testé Stallion Adventures: équitation VR. Certes, j'ai eu un peu peur quand le premier guépard soudainement m'a pourchassé, mais il s'est avéré que le cheval et l'aigle étaient sur une piste fixe en raison d'un stade précoce de développement du jeu. Le seul contrôle que j'avais à gérer était donc la vitesse du cheval: Je devais simplement tirer la corde du module de pilotage en phase avec les mouvement du cheval pour accélérer, puis tirer sur la corde arrière pour ralentir. Espérons que le jeu final permettra une plus grande liberté d'explorer le monde virtuel.
 
Plus tard, test de Whiteout: Ski VR. J'ai ainsi pu skier sur une montagne dans une totale liberté ! Bien que je ne suis pas expert en ski, j'ai pu skier tout à fait aisément, grâce au module dédié sur lequel mes pieds étaient positionnés séparément, comme dans la vie réelle (ce qui est plus facile que si j'avais utilisé le même module que celui dédié au surf). Mais l'expérience a été toute aussi amusante.
 
Pourfinir, je sautais sur le module de moto avec Infinity Rider: Moto VR. J'ai apprécié que ce module offre un guidon réaliste, avec des poignées de frein et d'accélération. Mais l'ensemble du corps n'a pas fourni assez d'inclinaison pour les virages (Chou m'a assuré que ce sera rectifié dans la version à venir). En outre, et je ne sais pour quelle raison, je me suis senti rapidement malade et j'ai dû descendre dès la fin du jeu. C'était peut-être dû au fait que je n'avais pas eu assez de repos après les trois tests précédents... Espérons que Futuretown peut résoudre ces problèmes, car cette course a un potentiel énorme (Imaginez à la place de la moto, le speeder de Star Wars …!)
 

Il va évidemment falloir un certain temps avant de voir les 5D Totalmotion dans les lieux publics. Bien qu'il existe déjà d'autres types de manèges VR dans les centres commerciaux et salles d'arcades à travers l'Asie, Peter Chou, qui est aussi le président d'honneur de Futuretown, affirme que les 5D Totalmotion sont déjà plus convaincants  et sont également beaucoup plus facile à installer. Il ne craint donc pas d'arriver un peu tardivement sur le marché, ni d'être copié par d'autres.

A voir aussi

VRrOOm Wechat