Créer des jeux VR plus intelligents, c’est possible !

Category: 
Créer des jeux VR plus intelligents, c’est possible !
26 Septembre, 2017

Nicole Lazzaro, game designer de XEODesign, a profité du VRDC Fall 2017 pour encourager les développeurs à considérer les expériences de réalité mixte comme le futur de la technologie.

Son discours, rempli de suggestions intéressantes, contenait 5 techniques que les game designers peuvent utiliser quand ils créent des espaces de réalité mixte avec un volet fort de narration. 

 

Le monde est votre genre

Si on veut que les utilisateurs de VR/MR reviennent encore et encore, il faut créer un monde avec plus de profondeur et de matière. 

 

« Le monde en soi est le genre et l’interaction avec ce monde est le jeu » a déclaré Nicole Lazzaro.

 

Au vu des avancées actuelles, la création de tels mondes n’est pas encore réalisable mais c’est ce vers quoi doivent tendre les développeurs. 

 

L’intérêt du gameplay se trouve dans la profondeur

Si toute l’action est en 2D, pas de soucis mais dans ce cas, pas besoin d’être en VR et il n’y aura rien de nouveau dans votre jeu.

 

Cela peut sembler évident mais la plupart des designers ont été formés à leur métier avec les limites d’un écran. D’après Nicole Lazzaro, nous n’avons toujours pas complètement exploré ce qu’il est possible de faire avec la 3D.

 

La progression à travers le monde peut être l’histoire du jeu

Si le monde virtuel change durant la progression du joueur, alors ce monde aura l’air beaucoup plus réel. Le joueur pourra ainsi sentir qu’il a fait une différence, que le monde qu’il laisse en sortant du jeu n’est plus celui qu’il était lorsqu’il a commencé. 

 

Et si les games designers parviennent à cela, alors les joueurs voudront rester plus de 15 minutes afin de continuer à observer les changements de leur monde. 

 

Faire en sorte que les NPC puissent être explorés

Un personnage que vous ne pouvez pas jouer mais présent dans une expérience VR/MR a son importance. Et il faudrait lui accorder des possibilités à la hauteur de son importance. Les NPC devraient être capables de poser des questions aux joueurs, de leur offrir des possibilités et surtout leur apparence a également son importance même s’il n’est pas nécessaire de les créer avec des traits humains. 

 

Ne pas être négligent sur la place du joueur

Un mot d’ordre doit être répandu parmi les développeurs : il faut laisser de la place aux joueurs. 

Le jeu doit certes être structuré et avoir un schéma narratif mais il ne faut pas oublier que l’intérêt de la VR ou de la MR c’est l’implication totale du joueur. Et ce joueur va vouloir s’exprimer à travers les expériences qu’il vit, il ne faut donc pas l’étouffer. 

 

Nicole Lazzaro a finalement exprimé la certitude que les jeux qui marqueront l'histoire de la VR/MR seront ceux qui auront suivi tous ces conseils.

A voir aussi

VRrOOm Wechat