Alien Isolation: L'horreur en réalité virtuelle

Category: 
Alien Isolation: L'horreur en réalité virtuelle
25 Novembre, 2016

Pour les fanatiques de l’horreur, la réalité virtuelle offre de nouvelles possibilités. Parmi les produits déjà sur le marché, le jeu « Alien Isolation » offre des perspectives… effrayantes.

Vous êtes à bord de la station Sébastopol, un lointain port spatial. Problème, vous n’êtes pas seul… Un Alien tente de vous tuer. Vous ne pourrez pas le mettre à mort, seulement vous cacher… Le pitch de « Alien Isolation », le jeu sorti par Sega en 2014 promettait déjà de nombreux frissons. La réalité virtuelle y ajoute une dose d’immersion à couper le souffle.

Une longue tradition

Si vous demandez à un fan de jeux vidéo d’horreur, quel est le premier jeu qui lui a vraiment filé les chocottes, la plupart vous répondront « Resident Evil ». Le jeu sorti en 1996 avait déjà cerné les ingrédients indispensables à la réussite du genre. En proposant un jeu immersif, mélange de terreur et d’inconnu, le pari avait été réussi.

C’est sur ces éléments que les jeux suivants ont tablé avec plus ou moins de succès. Du désormais légendaire « Silent Hill » à « Dreadhalls » et « Lost in the Rift », les premiers jeux d’horreur en réalité virtuelle, l’héritage est prégnant. « Alien Isolation » s’inscrit dans cette continuité.

L’esprit d’Alien original

Si vous préférez la version d’Alien de Ridley Scott à celle de James Cameron, alors vous serez comblés. Car c’est bien « Le 8e passager » qui sert d’inspiration ici, plongeant le joueur dans une atmosphère rétro-futuriste. La musique omniprésente et le rendu visuel de haute qualité des développeurs de Creative Assembly, vous promettent un véritable voyage dans le temps et dans l’espace, aux tréfonds de l’horreur.

Le jeu était initialement prévu en 2D mais un « mod » en réalité virtuelle, développé par Sega sur l’Oculus Rift,  pour intéresser les journalistes, a été développé. A l’E3, le salon du jeu vidéo de Los Angeles, beaucoup d’entre eux sont repartis avec des sueurs froides. Ainsi, voici  comment Danielle Riendeau, la journaliste du site d’actualité sur les jeux vidéos « Polygon » décrivait la démonstration : « C’est l’expérience de jeu la plus terrifiante auquel j’ai pu jouer dans ma vie. »

Alien Isolation, et maintenant ?

Les jeux vidéo en réalité virtuelle sont encore peu nombreux. Ceux d’horreur commencent à s’y faire une place mais la plupart sont développés par des petits studios indépendants avec des budgets réduits. « Alien Isolation » constitue la parfaite illustration de ce qui est possible quand les studios s’en donnent les moyens.

Plus encore, cela ouvre de nouvelles perspectives sur l’avenir du secteur. Notamment grâce à la capacité du jeu à donner l’impression au joueur qu’il est véritablement présent dans l’histoire. Attention aux cardiaques toutefois, votre cœur pourrait s’emballer lors de votre rencontre avec l’Alien… On vous aura prévenus.

A voir aussi

VRrOOm Wechat