Quel casque VR est fait pour vous?

Category: 
Quel casque VR est fait pour vous?
16 Juin, 2017
Bien que certains d’entre vous en ont entendu parler, mais ne l’ont jamais essayé, le monde de la réalité virtuelle, surtout dans les années à venir, pourrait changer différents moments de notre vie quotidienne (travail, vacances, éducation et santé).
Par conséquent, voici un petit guide sur les principaux acteurs du monde de la VR.
Casques VR pour smartphones
Il s’agit de tous les appareils qui ont besoin d’un smartphone pour afficher du contenu VR.
 
Cardboard
Commençons par le plus simple. Souvent surnommé « le viseur low-cost de Google », Cardboard a été créé - en carton naturellement - pour promouvoir le développement et la diffusion commerciale de la réalité virtuelle.
La simplicité des matériaux et de la construction justifient son prix bas, et font qu’il soit dédié aux débutants qui ne souhaitent pas dépenser beaucoup afin de comprendre ce qu’est le monde de la VR. Il fait entrer beaucoup de lumière, vous devez le tenir avec vos mains, et l'expérience n’est pas totalement immersive.
Vous trouverez ici une liste de toutes les applications du Play Store compatibles avec cette visionneuse en carton.
Les smartphones fonctionnant avec cette visionneuse sont ceux qui ont un écran avec une résolution au moins en Full HD mais, même dans ce cas, l'expérience n’est pas bonne.
Si vous avez un appareil WQHD, c’est mieux, mais ne vous attendez pas à des merveilles.
Gear VR
Si vous avez un Samsung, cette visionneuse offre un très bon rapport qualité / prix. 
Accompagné d’une télécommande avec laquelle vous pouvez interagir avec les applications, ce dispositif comporte également des capteurs d'accélération et de position. Confortable à porter, il filtre légèrement la lumière, mais la matrice de sous-pixels, malheureusement, continue de se faire remarquer (mais à ce prix, rien d'étonnant). Grâce à des jeux avec de bons graphismes et de bonnes fonctionnalités, l'expérience VR, comme l’a écrit mon collègue Hans-Georg Kluge dans son test, « sera toujours omniprésente » : vous trouver sur le bord d'une falaise ou devant un requin sorti de nulle part vous fera mourir de peur.
Le Gear VR est un bon compromis pour ceux qui ne veulent pas dépenser trop pour de la réalité virtuelle immersive. 
Daydream View
L'évolution naturelle de Google Cardboard est Daydream View.
Mountain View, avec cet appareil, a tenté d’interrompre ou du moins d’apaiser le succès du Gear VR.
Lancé en novembre 2016, ces lunettes offrent une expérience de réalité virtuelle confortable, même pendant de longues séances d'utilisation grâce à l'utilisation de tissu sur sa surface.
Par rapport au Gear VR, il est légèrement plus étroit, moins grand et moins lourd (345 grammes contre 220 grammes).
Si vous ne disposez pas d'un appareil Samsung, et qu’à la place vous possédez l'un des appareils du tableau (tous avec écran AMOLED), c'est la visionneuse qu’il vous faut.
Daydream pourrait vous faire rêver. 
HTC Vive
Cet appareil de la société taïwanaise vous fera vivre l'expérience de la VR avec un niveau d'immersion total (et nous ne parlons pas seulement de jeux).
La télécommande du HTC Vive peut faire office d'objets virtuels de toutes sortes : arme de jeu, pinceau pour peindre, marteau, et, bien sûr, de mains virtuelles. Contrairement à l’Oculus Rift, avec Vive, et grâce à la collaboration avec Valve, vous pouvez recevoir des appels téléphoniques, afficher et répondre à vos messages, consulter votre calendrier, et ainsi de suite, sans retirer la visionneuse 3D.
Le prix sera pour beaucoup prohibitif et donc ce casque, pour l'instant, est destiné principalement à un usage professionnel et non privé ou de loisir.
Oculus Rift
Oculus VR, une société qui fut rachetée par Facebook en mars 2014, puis qui a développé les premiers casques VR grâce à un financement reçu sur Kickstarter.
Grace à 20 capteurs infrarouges, cette visionneuse peut détecter sa position dans l'espace afin de mieux adapter les images qu’elle affiche aux déplacements de la tête de l'utilisateur.
Ces capteurs, combinés avec une caméra placée devant le joueur, sont capables de détecter les déplacements dans trois directions, ce qui permet aux utilisateurs d'être en mesure de se déplacer dans l'environnement 3D.
Avec la télécommande Touch, tout comme avec Vive, vous pouvez manipuler les choses que vous voyez dans le casque.
Les deux appareils ont besoin d'un PC, et étant donné leur prix, sont pour le moment destinés à un public de vrais fans ou au monde professionnel.
Casques autonomes : le meilleur est encore à venir
Courte parenthèse sur les grandes nouveautés à venir : cette visionneuse autonome n’a pas besoin d’un smartphone ou d’un PC.
Le nouveau projet de Google a été présenté lors de la Google I/O 2017, mais les premiers casques VR autonomes seront disponible sur le marché plus tard dans l'année.
Les entreprises impliquées dans le projet sont Qualcomm (pour le hardware), HTC et Lenovo (pour la production des visionneuses).
Pour suivre les objets présents autour de l’utilisateur, le dispositif s’appuiera sur le nouveau système de tracking World Sense.
Pour avoir une idée de ce dont nous parlons, vous pouvez regarder cette vidéo 
Playstation VR : un petit coin de monopole
Anciennement connu sous le nom de code Project Morpheus, cette visionneuse VR développée par Sony a été défini par la marque comme « l'avenir du jeu avec la réalité virtuelle ».
Pour utiliser la visionneuse, vous aurez besoin d’une PlayStation 4, afin de connecter le casque, et d’une PlayStation Camera, utile pour le suivi de position.
Pour interagir avec les jeux, vous pouvez utiliser la manette de la console, et avec PlayStation Move, vous pourrez en outre bouger les mains dans le monde de la réalité virtuelle.
Equipé d'un seul écran 1080p OLED, le champ visuel du spectateur est d'environ 100 °.

A voir aussi

VRrOOm Wechat