Vroom Kaboom est un carnage motorisé en VR

Category: 
Vroom Kaboom est un carnage motorisé en VR
20 Août, 2018

Attendu au tournant par les propriétaires du PlayStation VR, Vroom Kaboom s’annonçait comme un titre particulièrement prometteur pour la plate-forme de Sony, et une jolie alternative aux Carmageddon et autres Vigilante 8-likes.

 

Plutôt que de simplement recopier un concept, les développeurs de Vroom Kaboom ont toutefois tenu à faire preuve d’originalité. Leur titre n’est donc pas une pâle copie de Vigilante 8 mais bien un jeu sortant réellement des sentiers battus, mélangeant séquences de conduite, construction de decks, MOBA et Tower Defense.

 

Dans la pratique, deux joueurs s’affrontent dans une arène qui s’étend d’un bord à l’autre d’une route en ligne droite. Le joueur dispose d’un deck de plusieurs cartes qu’il a soigneusement choisies pour sa mission, et doit envoyer ses véhicules détruire les structures de son opposant. Pour ce faire, il devra prendre directement le contrôle des véhicules et utiliser leurs capacités spéciales. Le tank permet par exemple de tirer des obus sur les structures ennemies, mais a tendance à être plus lent que les autres véhicules. D’autres bolides se faufilent plus facilement et peuvent tirer parti des boosts pour effectuer de jolies figures dans les airs avant de se crasher sur les structures adverses.

 

Les développeurs ont ajouté une dose de complexité en proposant aux joueurs de récupérer cartes et denrées sur le terrain de jeu. Dans la pratique toutefois, rien de bien compliqué puisque les bulles à récupérer et cartes sont nombreuses sur le terrain…

Séduisant sur le papier, le concept montre toutefois vite ses limites. Car dans la pratique, le jeu n’est pas stratégique pour deux sous et se transforme vite en un gigantesque défouloir. Les véhicules se croisent et se crashent sans qu’on y comprenne quoi que ce soit, et à moins de n’avoir jamais touché un jeu de course, difficile d’éprouver des sensations de conduite aux commandes de “bolides” qui ont un comportement totalement surréaliste et donnent l’impression de rouler sur des nuages.

 

Approximative, la prise en main n’est également clairement pas adapté à ce style de jeu. Les puristes remarqueront d’ailleurs qu’ici, le joueur ne gère que la direction et le boost du véhicule, et pas sa vitesse, gérée automatiquement par le jeu. Le véhicule avance en ligne droite et le joueur devra juste se contenter d’éviter les adversaires… Inutile de préciser qu’on a déjà vu plus accrocheur…

 

Vroom Kaboom avait pourtant tout pour séduire : de son concept qui sortait des sentiers battus à sa compatibilité avec le PS VR, en passant par ses multiples factions, ses nombreux bolides et son univers post-apocalyptique séduisant.

Projet trop ambitieux sans doute pour le petit studio de développement qui l’a imaginé, Vroom Kaboom n’est clairement pas le hit que l’on attendait. Sa réalisation graphique d’un autre âge, ses contrôles approximatifs, son concept mal-ficelé et sa répétitivité (chaque partie se joue exactement de la même façon) en font un titre absolument dispensable. Dommage, d’autant plus que le jeu était proposé gratuitement (avec une option payante pour débloquer du contenu). Mais même gratuit, Vroom Kaboom est un joli gâchis qui ne procure strictement aucun plaisir de jeu.

Les + :

- Un concept original

- Une version gratuite du jeu est disponible

Les – :

- D’une laideur sans nom

- Un mélange de genres qui ne fonctionne pas

- Répétitif à outrance

- Des contrôles approximatifs

- Zéro sensation de conduite

 

Conclusion

Gratuit, Vroom Kaboom n’en reste pas moins un titre à éviter. Car si son concept séduit sur le papier, difficile d’accrocher à un mélange de genres qui ne fonctionne pas. Lorgnant tantôt du côté du jeu de course, tantôt du côté du tower-defense et du jeu de cartes, Vroom Kaboom ne brille dans aucun domaine et devient très vite un lourd fardeau à porter pour le joueur. Qu’il se joue au pad ou en réalité virtuelle, le jeu de Ratloop Games est donc à éviter à tout prix… 3/20

A voir aussi

VRrOOm Wechat