Le studio CCP Games garde quand même espoir

Category: 
Le studio CCP Games garde quand même espoir
25 Octobre, 2018

Le studio islandais, qui s'est cassé les dents avec ses jeux en réalité virtuelle pourtant de qualité, garde quand même espoir.

Avec SparcCCP Games nous a fait suer, mais surtout, le studio islandais nous a emmenés dans l'espace pour des batailles endiablées avec EVE Valkyrie et EVE Gunjack. Ces trois titres possèdent des qualités qui ne sont plus à démontrer, les possesseurs de casques de réalité virtuelle en sont contents, mais malheureusement, CCP Games n'a pas rencontré le succès commercial escompté avec la VRau point de se séparer de son studio anglais.

 

Dans un entretien accordé à Destructoidle PDG Hilmar Veigar Pétursson est revenu sur le milieu de la réalité virtuelle, et il n'est pas vraiment tendre, même s'il garde espoir :

Nous nous attendions à ce que la réalité virtuelle soit deux à trois fois plus importante qu'elle l'était. Vous ne pouvez pas bâtir un marché sur cette base.

 

Le patron de CCP Games affirme néanmoins que la VR peut évoluer, il a par exemple confiance en l'Oculus Quest, un casque autonome, mais taillé pour le gaming. Et si les possesseurs de casques de réalité virtuelle sont plus nombreux à l'avenir, le studio pourrait bien redévelopper des jeux en VR :

 

Si cela décolle, et je veux bien dire « si », nous réévaluerons l'idée. La chose importante est que nous devons voir les critères des utilisateurs actifs de la VR. Beaucoup de gens ont acheté des casques juste pour l'essayer. Combien de ces personnes sont actives ? Nous avons constaté qu'en termes de données, beaucoup d'utilisateurs ne l'étaient pas.

 

Hilmar Veigar Pétursson indique par ailleurs que CCP Games a commencé à voir le manque de potentiel de la VR en mai 2017, et il n'était alors plus possible d'investir autant dans ce domaine. Mais l'homme reste toujours un grand amateur de la réalité virtuelle, il ne regrette en aucun cas les choix pris par son studio, affirmant qu' « arrêter était la bonne chose à faire, mais c'était aussi une bonne chose de commencer ». Avant de conclure :

Je reste un adepte de longue date de la réalité virtuelle.

A voir aussi

VRrOOm Wechat