Violence, humour et jeux vidéo vus par Jose Atkinson

Category: 
Violence, humour et jeux vidéo vus par Jose Atkinson
01 Mars, 2018

Quand l'illustrateur et animateur Jose Atkinson était un enfant, on le trouvait en général collé à un écran télé. Fans de jeux vidéo et de cinéma eux-mêmes, son père et sa mère le laissaient jouer ou regarder la télé mais avec une réserve, car il n'avait pas le droit de jouer à des jeux violents, ce qui attisait sa curiosité pour ce type de divertissement. 

 

Arrive à l’âge adulte, avec ses lunettes carrées, Jose peut maintenant faire ce que bon lui semble. Il crée dorénavant des petits films d'animation très drôles mais souvent aussi très sombres dont une des plus récentes est celle que l'on vous présente aujourd'hui, Game Boy.

 

Jose explique : “Il y a quelque chose d'étrangement cocasse à voir des jeunes et des moins jeunes s'entretuer sans cesse dans des jeux vidéo. J'ai conçu Game Boy comme un shooter FPS en souvenir des jeux en ligne qui m'attiraient lorsque j'étais plus jeune, tels que Call Of Duty ou Halo.”

 

Game Boy est l'histoire d'un jouer qui finit par se retrouver chez lui à l'intérieur du jeu et qui, lorsque la seule option restante est de faire le choix de se tuer ou pas, passe à l'acte. Jose a délibérément mélangé 2D et 3D dans son style d'animation afin de “mieux discerner le monde réel du virtuel ou même de les confondre selon le cas. La VR m'intrigue et j'aimerais explorer les opportunités narratives qui y sont liées dans un futur proche,” dit-il.

A voir aussi

VRrOOm Wechat