A Lyon, une Biennale de la danse high tech

Category: 
A Lyon, une Biennale de la danse high tech
06 Juin, 2018

La 18e Biennale de la danse, qui se tiendra à Lyon en septembre, a dévoilé mardi son programme avec des têtes d'affiche comme Mourad Merzouki ou Angelin Preljocaj et une volonté d'ancrer la danse dans son temps.

 

En fil rouge, il y a trois "énergies": l'expérimentation, le politique et la fête, explique Dominique Hervieu, directrice artistique de l'événement.

 

L'expérimentation, ce sera déjà une quinzaine de créations dont celle de Mourad Merzouki, l'étoile lyonnaise du hip-hop qui explorera la danse suspendue avec "Vertikal". Une année riche pour lui après trois ans sans création puisqu'il vient de présenter aux Nuits de Fourvière "Folia", et retrouvera Kader Attou au Montpellier Danse fin juin.

 

Angelin Preljocaj viendra à Lyon avec"Gravité", un travail sur "ce que peut le corps face à la gravité", explique-t-il.

 

Il y aura aussi une création du mime Patrice Thibaud sur le paradis ("Welcome") qui tournera beaucoup en France ensuite. Seront également présents le Japonais Saburo Teshigawara, et Rachid Ouramdane qui abordera le sujet des enfants migrants avec "Franchir la nuit".

 

Le défilé citoyen de la Biennale retrouvera les rues de Lyon, après avoir été cantonné au stade de Gerland il y a deux ans face au risque terroriste. 

 

Pour son retour aux sources, Dominique Hervieu a choisi le thème de la paix et une marraine: Latifa Ibn Ziaten, mère de la première victime de Mohammed Merah. "L'espace public est un espace politique très puissant", souligne la directrice de la Maison de la Danse à Lyon.

 

Enfin, la Biennale explorera de nouveaux territoires avec la danse connectée. Yoann Bourgeois a notamment adapté en réalité virtuelle avec le réalisateur Michel Reilhac "Fugue". 

 

Il y aura aussi sur trois jours le premier "dansathon" européen avec plusieurs équipes composées de danseurs mais aussi de développeurs web ou communicants qui devront imaginer ce que les technologies peuvent apporter à la danse.

 

"Pas de mythification des nouvelles technologies", préviennent les organisateurs mais une volonté d'accompagner le mouvement.

 

La Biennale de renommée internationale se tiendra à Lyon et dans sa région du 11 au 30 septembre. Elle a lieu en alternance avec une Biennale d'art contemporain.

A voir aussi

VRrOOm Wechat