Premier planétarium à ciel ouvert en AR (Québec)

Category: 
Premier planétarium à ciel ouvert en AR (Québec)
Au Canada, 21 endroits possèdent l’accréditation de  « réserves nocturnes ». Celle-ci signifie qu’un endroit offre un environnement nocturne exceptionnel en prévenant la pollution lumineuse. (Source: FQCC)

 

Déjà réputée auprès des amateurs d’astronomie en raison de la présence de l’observatoire du Mont Mégantic, la région de l’Estrie compte désormais un autre endroit qui risque de faire parler de lui.

 

La Fédération québécoise de camping et de caravaning(FQCC) annonce que la station de montagne Diable Vert vient de recevoir la désignation de réserve nocturne canadienne.

 

Situé à Glenn Sutton, ce lieu est le deuxième en Estrie après l’Observatoire du Mont-Mégantic à recevoir ce prestigieux titre décerné par la Société royale d’astronomie du Canada (SRAC). 

 

Au Canada, 21 endroits possèdent l’accréditation de  « réserves nocturnes ». Celle-ci signifie qu’un endroit offre un environnement nocturne exceptionnel, propice à l’observation d’un ciel étoilé et qu’il bénéficie d’une protection explicite à cet égard, c’est-à-dire, notamment, en prévenant la pollution lumineuse.

 

Les régions périphériques à ces endroits doivent elles aussi s’engager à soutenir les valeurs rattachées à cette désignation.

 

Un planétarium à ciel ouvert

Profitant de cette situation, la station de montagne Au Diable Vert lancera les 23 et 24 juin prochain le « National Geographic ObservÉtoiles », un planétarium à ciel ouvert avec réalité augmentée.

 

Le public pourra bénéficier de sièges en gradins chauffants, à 1000 pieds d’altitudes pour regarder ce spectacle dans un amphithéâtre naturel.

 

La station de montagne Au Diable Vert possède 25 sites de camping rustiques, éloignés les uns des autres, afin que chacun puisse se ressourcer en toute tranquillité. 

A voir aussi

VRrOOm Wechat