À Vannes, Hôtel Évasion se met à l’heure de la VR

Category: 
À Vannes, Hôtel Évasion se met à l’heure de la VR
05 Novembre, 2017
Image : Hôtel Evasion

 

Après l'escape game, Hôtel Évasion se lance dans le jeu en réalité virtuelle. Équipé d'un casque vidéo, on évolue dans le décor virtuel sous le regard de ses amis qui peuvent interagir. Bluffant !

 

Tirer sur des robots dans un décor futuriste, découper au sabre des pastèques qu'on vous lance, échapper à des tueurs de la mafia dans un train... La réalité virtuelle ouvre de nouvelles possibilités de s'échapper du quotidien à l'Hôtel Évasion, rue de Saint-Tropez. Après avoir ouvert une salle d'escape game cet été, son équipe vient d'inaugurer la première salle de jeux en réalité virtuelle de Vannes.

 

Un plaisir bien réel

Point de décor de polar ici, mais une salle vide avec un canapé accueillant, un grand écran, un casque de réalité virtuelle, deux manettes, des capteurs et des haut-parleurs. Une fois équipé, le joueur se retrouve dans le jeu choisi. Si on regarde en direction de ses mains, on les verra gantées ou armées d'une épée, voire d'un fusil laser, suivant l'univers choisi. Une fois le jeu lancé, on évolue dans le jeu où tout est à l'échelle une. On peut avancer, reculer, se retourner, regarder en haut, en bas, se baisser pour esquiver un projectile, saisir des objets, les pousser, les renverser... Bref, on est dedans, et si on s'approche trop près des murs ou du canapé, où sont affalés vos copains, des murs virtuels apparaissent dans le jeu pour éviter de se faire une bosse bien réelle.

 

« C'est assez sportif, prévient Baptiste Renou, qui a participé à la mise au point de la salle. Ça change des jeux où l'on reste passif dans le canapé.» Et si le joueur est seul à jouer dans son monde, il peut vite passer le relais à ses copains, pour alterner les parties qui durent cinq minutes en moyenne. Et comme au bowling, l'écran garde les scores de chaque participant pour rajouter de l'enjeu aux parties.

 

« C'est souvent aussi drôle de regarder le copain jouer que de jouer », s'amuse Baptiste, qui conseille de venir à trois ou quatre pour alterner les parties pendant une heure ou plus. Avec une dizaine de jeux différents, il y a de quoi s'amuser.

 

De 6 à 77 ans

Et pas besoin d'être un geek pour comprendre les règles. Contrairement aux jeux vidéo avec des manettes, là, c'est vous la manette, et celles que vous avez en main ne servent qu'à les visualiser dans le jeu. Elles n'ont qu'un bouton, qui permet de serrer votre main virtuelle ou d'appuyer sur la gâchette. « C'est adapté à tous les âges à partir de 6 ans. Des personnes de 70 ans y ont joué », rassure Nicolas Phelippeau,qui souligne que les jeux sélectionnés ne donnent pas la nausée.

 

Mais n'y venez pas pour faire une partie de tennis ou tout autre sport. « On ne voyait pas l'intérêt d'utiliser la réalité virtuelle pour faire des choses que l'on peut faire dans la vie réelle. Pour ça, une raquette suffit et il y a plein de terrains à Vannes », estiment ses concepteurs, qui mettent au point une seconde salle d'escape game, qui devrait ouvrir à la même adresse courant novembre. Une salle bien réelle, mais qui nous plongera dans un futur « alternatif ». « On a toujours été un peu rêveurs », préviennent les créateurs d'Hôtel Évasion.

 

Hôtel Évasion, 10, rue Saint-Tropez.

Ouvert tous les jours pendant les vacances, de 9 h à minuit, puis du lundi au vendredi, de 18 h à minuit.

Samedi et dimanche toute la journée. Tarifs : de 9 € à 20 € l'heure de jeu, suivant le nombre de participants.

Infos et réservations obligatoires sur www.hotelevasion.fr.

A voir aussi

VRrOOm Wechat