Shopify mise sur la réalité augmentée

Category: 
Shopify mise sur la réalité augmentée

L’entreprise de commerce en ligne Shopify intègre la réalité augmentée, le paiement sans contact et davantage d’assistance virtuelle à sa gamme d’outils, qui doit permettre à des commerçants en ligne utilisant sa plateforme de générer plus de ventes.

 

Lors de sa conférence annuelle Unite à Toronto, couverte sur place par Direction informatique, l’entreprise basée à Ottawa a indiqué prévoir de rendre disponible la version bêta de son application Shopify Ping à partir de l’été 2018.

 

Shopify Ping est une application de clavardage qui permet de centraliser des conversations initiées par des clients sur Facebook Messenger ou par messagerie texte, ainsi que de communiquer avec Kit, un assistant virtuel qui a été développé par Shopify.

 

Par exemple, Kit serait capable de recommander au commerçant de passer une commande pour ravitailler les stocks d’un produit en particulier. De plus, grâce à l’application Shopify Ping, un commerçant pourrait appuyer sur le symbole « pouce en l’air » pour accepter les propositions de l’assistant virtuel Kit, ou cliquer sur des réponses suggérées pour interagir avec les clients.

 

Réalité augmentée

Une partie des consommateurs étant peu enclins à acheter en ligne sur la simple base de photos, Shopify mise aussi sur la réalité augmentée.

 

L’entreprise a mis au point un outil qui permet aux consommateurs de visualiser en 3D les articles en vente. En braquant l’objectif d’un téléphone multifonction ou d’une tablette électronique sur une surface comme une table, il est possible de voir le produit apparaître virtuellement en taille réelle et de faire le tour de l’objet pour l’inspecter.

 

Bientôt un lieu de vente physique

Shopify a aussi révélé son intention d’ouvrir prochainement un espace où elle vendra notamment son lecteur de cartes de paiement, qui accepte désormais les paiements sans contact. Elle y organisera des sessions de formation pour des détaillants qui utilisent sa plateforme, dont le nombre s’élèverait à 30 000 au Canada. Ni la date d’ouverture ni le lieu de cet espace Shopify n’ont été dévoilés.

 

Cette volonté de ne pas être uniquement présent sur Internet s’inscrit dans la vision du commerce que Shopify met en avant. « Le futur du commerce se trouve partout où les consommateurs veulent acheter, a affirmé Tobias Lütke, fondateur et PDG. Il se trouve hors ligne, en ligne et partout entre les deux. »

 

Même si le nom d’Amazon n’a pas été prononcé, le géant américain du commerce électronique était visé quand Tobias Lütke a appelé à ne pas laisser l’avenir du commerce en ligne entre quelques mains seulement. « Le commerce en ligne doit appartenir à nous tous et non pas juste à quelques-uns », a-t-il dit.

 

Mise à niveau du système de point de vente et de la plateforme

En 2018, Shopify met aussi à niveau son système de point de vente avec la possibilité pour le consommateur de laisser un pourboire, une section destinée à aider des clients à améliorer leur marketing, des fonctionnalités permettant de proposer des rabais, ainsi qu’une fonction nommée Emplacements pour gérer des stocks répartis à divers endroits.

 

Disponible jusqu’à présent uniquement en anglais, Shopify est désormais aussi offert en six autres langues, dont le français.

A voir aussi

VRrOOm Wechat