Scandale Magic Leap: Une publicité mensongère ?

Category: 
Scandale Magic Leap: Une publicité mensongère ?
12 Décembre, 2016

Un journaliste de The Information affirme que le Magic Leap est loin d’être aussi convaincant que ce que ses créateurs ont annoncé. Suite à ces critiques, le CEO Rony Abovitz a pris la parole pour tenter de rassurer les consommateurs. 

Depuis quelques mois, le Magic Leap suscite la curiosité et l'impatience de nombreux consommateurs. Ce mystérieux appareil, développé en secret, est parvenu à lever 4,5 milliards de dollars sans aucune présentation officielle. Sa technologie de réalité mixte n’a été esquissée qu’au travers d’une poignée de vidéos. Dans ces trailers aguichants, le virtuel se mélange harmonieusement au réel pour un résultat saisissant, à couper le souffle.

D’immenses baleines jaillissant au milieu d’un terrain de basket, des droïdes Star Wars dans votre salon, un éléphant miniature au creux de votre main… voici quelques exemples de ce que promettent les bandes-annonces de Magic Leap. Dans la réalité toutefois, très peu de privilégiés ont eu la chance de voir à quoi ressemble réellement cet appareil, et quelle est véritablement la technologie qu’il propose.

Des trailers mensongers pleins d’effets spéciaux

Jusqu’à présent, parmi les heureux élus ayant eu l’occasion de visiter le quartier général de Magic Leap, nul n’avait remis en cause le caractère révolutionnaire et l’avancée technologique du produit. Hélas, jeudi 8 décembre 2016, un journaliste de The Information a semé pour la première fois le doute dans les esprits. À en croire le rapport de Reed Albergotti, le principal atout de Magic Leap serait sa division marketing… 

D’après lui, la démo qui lui a été présentée est loin d’être impressionnante, et les premières publicités pour le Magic Leap sont tout bonnement mensongères. Ces vidéos ne seraient en réalité que des assemblages d’effets spéciaux créés par Weta Workshop, et ne refléteraient en rien les capacités réelles du produit.

Reed affirme que l’appareil est largement moins performant que le Microsoft Hololens, lui-même encore au stade de prototype. Étonnant, quand on se rappelle que la firme avait ouvertement critiqué ce casque de réalité augmentée. Le journaliste précise que même les employés de Magic Leap étaient inquiets que le public soit induit en erreur par les premières publicités

Rony Abovitz tente de rassurer les foules sur le Magic Leap

Ce constat est alarmant, car les milliards de dollars investis dans l’entreprise sont peut-être immérités. Face à l’indignation suscitée par ce rapport, le CEO de Magic Leap, Rony Abovitz en personne, a décidé de prendre la parole.

Selon le chef d’entreprise, un premier PEQ (équivalent de produit) reprenant la forme du Magic Leap a été complété dans la nouvelle usine. Un second PEQ de plus grande envergure est en cours de lancement afin de tester la chaîne logistique et la qualité de manufacture. En guise de réponse indirecte aux critiques de Reed, Abovitz ajoute que ces prototypes sont principalement conçus pour tester la qualité et la fiabilité des produits, la vitesse des lignes de production et d’autres paramètres importants.

Toujours d’après ses dires, le développement du logiciel, des applications et des expériences novatrices est encore en cours. Le produit en lui-même n’est pas non plus terminé. Le reporter de The Information précise effectivement dans son article qu’il n’a pas eu l’occasion de découvrir la version finale de l’appareil.

Par conséquent, on ignore encore si le Magic Leap tiendra finalement ses promesses. Le rapport de The Information a de quoi semer le doute, mais il faudra attendre la présentation finale du produit pour pour se faire une idée réelle de ce que Rony Abovitz et sa firme ont à proposer.

A voir aussi

VRrOOm Wechat