Reel FX s'implante à Montréal

Category: 
Reel FX s'implante à Montréal
01 Mai, 2018

Des dirigeants du groupe Havas soupçonnés de corruption

Le président-directeur général du groupe Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi – organisation-mère de Havas – et ancien président du Groupe Havas, Vincent Bolloré, a été mis en examen, le 25 avril, pour «corruption d'agents étrangers dépositaires de l'autorité publique», «complicité d'abus de confiance» et «faux et usage de faux», à l'issue de deux jours de garde à vue dans les locaux de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales, à Nanterre, rapporte Le Monde. 

 

Le groupe Bolloré est soupçonné d’avoir sous-facturé des conseils politiques par le biais de son agence de communication, Havas, lors de campagnes électorales en Guinée et au Togo, pour ensuite décrocher les contrats de gestion des ports de Conakry, en Guinée, et Lomé, au Togo. 

 

Vincent Bolloré a contesté ces accusations, dans une tribune publiée dans Le Journal du dimanche, le 29 avril dernier. Selon l'homme d'affaires, ces accusations «résultent d'une vision biaisée de ce continent d'avenir qu'est l'Afrique et d'un traitement inexact et condescendant des Africains». Vincent Bolloré écrivait qu'«en raison de campagne véhiculant des informations fausses ou malveillantes, l'Afrique est considérée comme une terre de non-gouvernance voire de corruption avec des chefs d'État décidant seuls d'accorder des contrats mirobolants à des financiers peu scrupuleux».

 

Dans le cadre de cette enquête, le directeur général du groupe Bolloré, Gilles Alix, et le responsable du pôle international de Havas, Jean-Philippe Dorent, ont également été mis en examen.

 

Metro et Jean Coutu: un mariage conditionnel

Le Bureau de la concurrence du Canada a donné son feu vert au mariage entre Metro et Groupe Jean Coutu, le 23 avril, à condition que l’épicier se débarrasse de 10 pharmacies, dans huit municipalités québécoises, rapporte la Presse canadienne. L'agence fédérale considère que «la transaction aurait pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence», à Amos, Berthierville, Baie-Saint-Paul, Carleton-sur-Mer, Coaticook, Disraeli, La Baie et La Sarre. Neuf des pharmacies touchées appartiennent à l’enseigne Brunet, et une seule à Jean Coutu.

 

Rappelons que Metro et Jean Contu ont conclu une entente, en octobre dernier, aux termes de laquelle l'épicier achète la chaîne de pharmacies pour 4,5 milliards$. 

 

GuesttoGuest achète le site echangedemaison.com

GuesttoGuest, spécialiste de l'échange de maison, achète son concurrent canadien echangedemaison.com, pour ainsi consolider sa présence ici. Le groupe, qui dit «multiplier par deux son nombre de nuitées chaque année», selon l'Agence France-Presse, cumule 450 000 maisons à échanger dans 187 pays. Depuis 2015, GuesttoGuest a levé plus de 62 millions$, en plus d'acheter plusieurs de ses concurrents, dont Trampolinn en France, HomeforHome en Espagne et le chef de file américain HomeExchange.

 

Netflix veut lancer ses propres salles de cinéma 

Le géant mondial Netflix a exploré l'idée d'acheter des salles de cinéma à Los Angeles et à New York, ce qui lui permettrait de projeter ses propres longs-métrages et documentaires, selon le quotidien Los Angeles Times. Les dirigeants de Netflix auraient déjà envisagé d'acquérir Landmark Theatres, située à Los Angeles.

 

Les films de Netflix sont exclus des grandes chaînes de cinéma, en plus d'avoir été bloqués du Festival de Cannes, le grand rendez-vous du cinéma ayant interdit de la compétition les films pas distribués en salles, en France. L'année dernière, certaines productions de Netflix, dont Okja, avaient participé à la course à la Palme d'or. 

 

Guichets automatiques: Desjardins et la Fédération québécoise des municipalités lancent un projet

Desjardins a annoncé cet hiver son intention d’en finir avec les guichets automatiques en région, d'ici 2028. Les citoyens et commerçants des municipalités n'avaient alors pas caché leur frustration. Mais voilà que le Mouvement Desjardins et la Fédération québécoise des municipalités se sont entendus sur la mise en place d'un projet qui devrait voir le jour dans près d'une demi-douzaine de municipalités, où le dernier guichet automatique a été retiré par Desjardins.

 

Ainsi, un guichet sera installé par un fournisseur indépendant. En plus d'assurer son financement, Desjardins veillera à son entretien, son opération et son alimentation en espèces. 

Scène du film Free Birds, production de Reel Fx. 

A voir aussi

VRrOOm Wechat