L'espace VR "Virtual Break" à Melun

Category: 
L'espace VR "Virtual Break" à Melun
16 Mai, 2018
Melun, le 14 mai. Dans l’espace Virtual Break de 150 m2, le « rifter » qui comporte deux places vous emmène faire montagnes russes et autres, grâce à son simulateur. LP/Sophie Bordier

 

Deux commerçants melunais pleins d’idées ont créé un nouvel espace de jeux de 150 m2 et déposé la marque Virtual Break auprès de l’Institut national de la propriété industrielle.

 

Amateurs de jeux vidéo et de sensations fortes, rendez-vous en plein centre-ville de Melun, où un espace de jeux « Virtual Break » vient d’ouvrir ses portes sur 150 m2. Et ça décoiffe ! Sur place, sept stations de jeux ouvertes à tous à partir de dix ans, avec vingt jeux différents !

 

On y trouve par exemple « Arizona sunshine », une chasse aux zombies ou « Super hot », un jeu de tir, mais aussi des jeux plus doux pour les enfants, type chamboule-tout… A côté se trouvent des coins « lounge » où vous pouvez chambrer celui qui joue avec son casque en sirotant un verre (NDLR : le bar est sans alcool).

Melun, le 14 mai. Michaël Guïon et Francis Kessel, les deux concepteurs de ce nouvel espace de 150 m2, ici près du « Rifter » à deux places qui vous fait vivre des sensations fortes en voiture de course, ou moto, ou vélo cross ou avion selon le film que vous avez choisi. LP/Sophie Bordier

 

Autre point fort de ce site, les deux simulateurs montés sur vérins qui bougent et qui vous font ressentir les sensations fortes quand vous visionnez un des quinze films proposés (montagnes russes, voiture de course, moto, etc). Vous avez le choix entre le « flyer », seul dans une bulle, ou le « rifter » à deux places. Prévoyez 6 € pour un tour, 28 € pour cinq tours ou 50 € pour dix. Seules les femmes enceintes, les personnes cardiaques, épileptiques ou souffrant de troubles oculaires doivent s’abstenir.

 

L’initiative émane de deux commerçants de Melun qui n’ont pas froid aux yeux : Michaël Guïon et Francis Kessel. Chacun avait sa vision en tête. Ils s’en sont parlé un jour de décembre 2017 et tout a été très vite. « En février, nous avons trouvé le local. Nous avons fait les travaux, dessiné le logo, et voilà ! », sourit le duo qui a créé trois emplois et déposé la marque Virtual Break à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI).

 

« C’est un concept original et un pari pour nous. On veut faire venir les gens à Melun dans un espace de jeux novateur », assure Francis Kessel. Président de l’association de commerçants du centre-ville Unicom, Michaël Guïon approuve : « En ouvrant jusqu’à 22 heures le vendredi et le samedi, on espère faire vivre la ville en soirée. En famille ou entre amis, libre aux gens d’aller ensuite au restaurant. » Le dimanche, la salle peut être privatisée pour des anniversaires, enterrement de vie de jeune fille ou garçon, etc.

 

« Virtual Break », 50, rue Saint-Aspais. Ouvert du mardi au jeudi de 12 heures à 20 heures, le vendredi de 12 heures à 22 heures et le samedi de 11 heures à 22 heures. Renseignements au 01.60.59.05.95. ou sur www.virtualbreak.fr

Melun, le 14 mai. Une des sept stations de jeux de ce nouvel espace de 150 m2./LP/Sophie Bordier

A voir aussi

VRrOOm Wechat