Les acteurs français de la VR en europe

Category: 
Les acteurs français de la VR en europe
11 Février, 2017

Sur la photo de groupe de la réalité virtuelle en Europe, les Français figurent en bonne position, avec 19 start-ups sur les 116 du panorama établi par The Venture Reality Fund avec LucidWeb. On les trouve un peu partout : dans les casques et autres équipements d'interaction, les formations immersives - notamment pour les professionnels de santé -, les logiciels, les jeux-vidéo, les contenus ou les studios de production.

The Venture Reality Fund, un fonds d’amorçage qui investit dans les projets de réalité virtuelle, augmentée ou mixte, vient de faire un point sur les start-ups évoluant sur ce terrain en Europe. Et la France y est bien placée, arrivant en 2e position dans le panorama dressé en partenariat avec l’agence de conseil LucidWeb qui recense les acteurs de cet univers. Le secteur de la réalité virtuelle a attiré près de 200 start-ups dont 116 ont été retenues pour cette première photo de groupe. Plus de la moitié se répartissent entre Royaume-Uni (26), France (19), Allemagne (11) et Suède (9).

Le panorama répartit ces différents acteurs entre trois grandes catégories : développement d’applications et de contenus, plateformes et outils de conception et solutions d’infrastructure (casques de réalité virtuelle et technologies d’interaction avec l’utilisateur). Les Français s’y illustrent notamment dans les outils de capture, avec les caméras 360 degrés de Giroptic et VideoStich (Orah). Sur la partie casques VR et technologies immersives figurent Homido et son casque, Archos et ses VR Glasses ou Immersion avec son kit VR tout-en-un.

L'industrie de la réalité virtuelle a accéléré ses développements en Europe sur les deux dernières années, assure Leen Segers, co-fondateur et CEO de LucidWeb.

Des outils de formation immersive, notamment dans la santé

Dans la catégorie interface utilisateur, Ed Rudder a conçu un plateau pour jouer avec les pieds. Sur la partie applicative, l’éditeur MiddleVR propose un service de création d’applications de réalité virtuelle, TechViz a développé une technologie d’immersion, Teemew permet d’organiser et de mener des réunions en VR et Unimersiv fournit une plateforme pour apprendre à travers la réalité virtuelle. De son côté, V-Cult conçoit des expériences en web 3D et VR destinées aux opérations de storytelling autour des marques dans le marketing. Okio-Studio produit des vidéos immersives. Revinax et SimforHealth évoluent dans le domaine de la santé avec des formations immersives adaptées aux actes médicaux et chirurgicaux. Enfin, dans les jeux et les contenus, on retrouve des acteurs comme Ubisoft ou Arte360.

Au niveau européen, ce panorama fait apparaître un marché concurrentiel, en particulier dans les jeux vidéos où certains éditeurs ont visiblement séduit les investisseurs. Ainsi, CCP Games, en Islande, a décroché 66,3 M$ en 3 levées selon Crunchbase, tandis que nDreams au Royaume-Uni et et Resolution Games en Suède ont respectivement levé 8,24 M$ et 6 M$. Parmi les tours de table remarquables, celui de la société suisse MindMaze est à souligner : 100 M$ obtenus en 2016 pour son casque de réalité virtuelle piloté par le cerveau.

A voir aussi

VRrOOm Wechat