Le verdict ! Facebook devra payer 500 millions de dollars a ZeniMax

Category: 
Le verdict ! Facebook devra payer 500 millions de dollars a ZeniMax
01 Février, 2017

Oculus, la filiale de Facebook, a été condamnée à 462 millions d'euros pour avoir utilisé des technologies volées à l'entreprise Zenimax

La société de réalité virtuelle, Oculus, filiale de Facebook qui était accusée d'avoir conçu son casque Rift en utilisant des technologies volées à l'entreprise Zenimax, spécialiste dans les jeux vidéos, a été condamnée à payer une amende de 462 millions d'euros. 

Lors du procès, Zenimax a expliqué que certains de ses brevets, codes informatiques et savoir-faire techniques sur la réalité virtuelle avaient été utilisés par l'un de ses anciens salariés qui avait joué un rôle clef dans le développement de ce casque de réalité virtuelle qu'Oculus a commencé à commercialiser l'an passé.

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook qui s'est présenté en personne devant la Cour fédérale de Dallas, a estimé que la plainte était «sans fondement» et que Zenimax n'avait contribué à aucune de ses technologies.

«Améliorer cette technologie n'en fait pas pour autant la vôtre»

Lors de l'audience, le patron de Facebook a avancé que la technologie de ce casque n'était pas totalement développée lorsque Facebook l'a achetée. «Améliorer cette technologie n'en fait pas pour autant la vôtre», a répliqué l'avocat de Zenimax en ajoutant : «Si vous volez mon vélo, que vous le repeignez et que vous rajoutez un klaxon, est-ce que ça en fait le vôtre ?». Dans les faits Oculus et Zenimax ont travaillé ensemble en 2012 pour la création de la démonstration du jeu de science-fiction Doom 3 pour l'Oculus Rift. 

Lors de son audition, Mark Zuckerberg n'a pas manqué de soulever l'étrange latence de l'éditeur de jeux vidéo. «C'est relativement fréquent, au moment de l'annonce d'une grosse transaction, de voir des gens sortir du bois et réclamer la propriété d'une partie de l'accord», a remarqué le patron de Facebook. L'action en justice a débuté au moment où Facebook négociait le rachat d'Oculus... pour 1,8 milliards d'euros. 

Si Zenimax réclamait 3,7 milliards d'euros, les jurés n'ont pas trouvé des éléments de culpabilité pour Facebook mais ils ont retenu plusieurs chefs d'inculpation dont plusieurs violations de copyright et des ruptures de contrat.  

En attendant, Facebook devrait continuer à investir dans la réalité virtuelle . Mark Zuckerberg a prévu d'investir 2,77 milliards d'euros dans la prochaine décennie.

 

A voir aussi

VRrOOm Wechat