Le prochain F8 risque d'être un peu... plat

Category: 
Le prochain F8 risque d'être un peu... plat
01 Mai, 2018

Une conférence qui mérite tout de même beaucoup d'attentions.

 

Chaque année, Facebook célèbre sa grande messe annuelle pour les développeurs. Il ne s’agit pas là de faire un retour sur ses finances, mais présenter toutes les nouveautés à venir, et célébrer un cycle de 365 jours qui se termine. Chaque année, les F8 sont un tremplin pour les annonces pour chaque produit de Facebook, du fil d’actualité, aux pages, en passant par Messenger et Instagram.

 

Facebook n’a presque plus d’espaces pour créer de nouveaux points de contact avec ce que l’informatique actuelle permet de faire. Après une phase énorme de conquête et de lancements à tout-va, les années qui arrivent doivent laisser place au développement de couches technologiques bien plus vastes que la simple création d’une plateforme pour les chatbots. En 2016, Facebook avait présenté son plan à 10 ans, et ses pistes d’améliorations, des produits, jusqu’aux technologies.

Les écosystèmes, de même que les produits sont presque arrivés à maturité, à moins qu’ils ne s’attaquent à un nouveau marché, ou qu’ils intègrent une nouvelle technologie. Pour les socles technologiques eux-mêmes, le géant les a divisés en trois parties : connectivité, intelligence artificielle, VR/AR. C’est donc sur ces points que le F8 devrait s’attarder dans ses prochaines éditions. L’année dernière, le constat général des médias tech’ était déjà mitigé, pour cette année 2018, le F8 s’annonce être assez … long. Pour rester poli.

 

Depuis le début du mois d’avril, Facebook essuie des critiques de toutes parts suite aux divulgations des agissements de la société Cambridge Analytica. Les États-Unis comme l’Europe veulent la tête de Mark Zuckerberg pour avoir laissé plusieurs sociétés récupérer des données complètes d’utilisateurs, illégalement et avec une facilité déconcertante. Des enquêtes et des auditions sont encore actuellement en cours, et cela force Facebook à revoir son programme pour le F8 2018.

 

Bye bye enceinte intelligente

Pour rejoindre Amazon, Google, Baidu, et Apple, Facebook préparait le lancement d’une enceinte équipée d’un assistant vocal appelée Portal. Découverte au mois de juillet dernier, on savait alors qu’elle serait équipée d’un écran tactile de 15 pouces. Plus tard, on apprendra que son prix tournerait autour de 499 dollars, pour Facebook, la sortie du Portal serait une étape majeure en faisant émerger la société non plus comme une entreprise de service avec un site web / application, mais comme une société de produits physique à l’instar de Google et Amazon.

 

Cela permettrait également à Facebook d’être encore plus présent avec un produit présent dans un bureau, un salon ou une cuisine et non plus uniquement au sein d’un support informatique… Il faudra attendre le mois de février pour découvrir l’arrivée de deux modèles(Aloha et Fiona) pour juillet. La gestion des données organisée par Facebook depuis des années ayant été largement critiquée et s’appliquant également à ses futures enceintes, la société préférera retarder, voir annuler leur lancement.

 

Ainsi, on évitera non seulement un flop, mais également de nouvelles critiques sur un lancement qui arriverait très mal dans le nouvel agenda du réseau social.

 

AR/VR, fake news, et marchés émergents

Loin des données, ce qui reste à Facebook, c’est l’image, en dehors du sujet épineux de la reconnaissance faciale. La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont des sujets dans le projet à 10 ans du réseau social. Sachant que l’on sait déjà que Facebook travaille sur des lunettes AR, l’on pourrait voir arriver de nouveaux modèles du côté de la succursale Oculus, comme le Go, prévu pour début 2018, qui n’a toujours pas pointé le bout de son nez.

 

Côté information et médias, Facebook pourrait se concentrer sur des petites annonces et conférences autour de la gestion du fil d’actualité et sur la consommation d’information. On retrouve par exemple une séance appelée « authenticité et qualité des fils d’actualité » ou encore « aider les actualités de haute qualité à prospérer sur Facebook ».

 

Côté marchés émergents, cela tournera autour de l’évolution de l’écosystème de Facebook et la création d’un environnement prospère avec une conférence « comment les marchés émergents sont en avance sur les applications en construisant des expériences utilisateur de qualité » et aussi « mises à niveau des applications dans les marchés émergents ».

 

Amélioration de l’existant

Pour le reste des thématiques, elles tourneront autour de Messenger pour les entreprises, de sécurité, d’Instagram, de Workplace, d’analytique … De légères amélioration seront présentées, principalement dans l’amélioration de l’expérience existante.
À l’instar de l’année dernière, on devrait assister à des sessions classiques qui vont répondre à des besoins précis des participants au F8.

 

Le programme a été certainement revu à la baisse dès l’émergence des premiers articles sur Cambridge Analytica. Tous les médias attendent désormais de savoir si Mark Zuckerberg évoquera ce sujet dans sa keynote d’introduction impliquant la responsabilité de sa société, et les actions à mettre en oeuvre pour les mois à venir.

 

Même si ce F8 sera certainement accueilli en demi-teinte sur la toile, il continuera de retenir l’attention du monde entier.

A voir aussi

VRrOOm Wechat