L'AR pour assister «efficacement» les opérateurs

Category: 
L'AR pour assister «efficacement» les opérateurs
05 Février, 2019

Le projet « IRON-MEN », lancé par elm.leblanc et ses partenaires, Immersion Technologies, Institut Mines Télécom et Adecam Industries, vient placer la réalité augmentée au cœur de l’usine de demain. Sélectionné par BPI France dans le cadre de l’Appel à Projets Grands Défis du Numérique, il a vocation à assister « efficacement » les opérateurs de production et d’accompagner leur montée en compétences.

 

elm.leblanc, spécialisé dans la fabrication de solutions innovantes de chauffage et de production d’eau chaude, fait un pas de plus dans sa mutation digitale.

 

A travers le projet « IRON-MEN » développé en partenariat avec Immersion Technologies, Institut Mines Télécom et Adecam Industries, l’industriel souhaite mettre l’opérateur augmenté au cœur de l’usine de demain via la conception d’un outil métier mobile de réalité augmentée (RA). 

« IRON-MEN renforcera les capacités de l’humain au centre des processus en développant sa polyvalence, en favorisant la montée en compétences des opérateurs et en revalorisant les métiers de l’industrie », indique Philippe Laforge, directeur général d’elm.leblanc. 

Ici pas question de remplacer l’opérateur de production par un robot, c’est l’opérateur lui-même qui sera équipé d’un casque de RA. « De nombreux sites de production disposent de processus manuels ; l’être humain apportant une intelligence et une flexibilité faisant pour le moment défaut aux robots industriels. Ces qualités restent essentielles pour le tissu industriel français afin de pouvoir satisfaire une demande client toujours plus spécifique, exigeante et imprévisible », souligne un communiqué. 

 

La réalité augmentée, un levier de compétitivité

La solution, qui sera développée pendant trois ans, doit venir proposer une réponse industrielle et métier de réalité augmentée correspondant à des besoins précis pour assister « efficacement » les utilisateurs dans leurs opérations manuelles. L’opérateur sera guidé dans ses missions et pourra ainsi développer sa polyvalence. Il s’agira également de « satisfaire une demande client de plus en plus personnalisée ». 

La société Immersion sera en charge du développement de l’interface logicielle interactive utilisée par les opérateurs. L’adaptabilité de la solution IRON-MEN en environnement industriel sera expérimentée sur les sites de productions d’elm.leblanc (Drancy et Saint-Thégonnec) ainsi que via le partenariat avec Adecam Industries. 

 

elm.leblanc en est convaincu : la technologie mobile de Réalité Augmentée (RA) peut aider l’entreprise industrielle « à développer à la fois sa flexibilité, son efficience et sa qualité tout en renforçant la communication et le travail collaboratif ». 

 

Son intégration dans les processus de fabrication pourrait ainsi agir « comme un levier de compétitivité. Sa capacité d’adaptation et d’interaction avec l’homme et son environnement lui offre une flexibilité qui permettra d’assister l’opérateur dans ses tâches, sans nuire à sa sécurité ». 

 

« La Réalité Augmentée transformera davantage notre quotidien que le smartphone, en façonnant à chaque instant le monde qui nous entoure en fonction de nos envies et de nos besoins », conclut Emmanuel Bricard, Directeur des Systèmes d’Information d’elm.leblanc. 

A voir aussi

VRrOOm Wechat