La start-up VRideo met la clé sous la porte

Category: 
La start-up VRideo met la clé sous la porte
23 Novembre, 2016

Premier décès surprise pour une start-up de la réalité virtuelle. La plateforme de distribution vidéo Vrideo est arrivée au bout de ses fonds et n'a pas réussi à en attirer de nouveaux. Signe de la fin d'une période d'euphorie pour ce jeune marché ?

 

 

Toutes les start-up n'ont pas une fin heureuse. La plateforme d'hébergement dédiée à la réalité virtuelle Vrideo l'a rappelé en annonçant le 21 novembre 2016 la cessation immédiate de ses activités. Vrideo avait lancé son service en mars 2015, avant que Facebook ne rachète Oculus, que Sony ne révèle son "Projet Morpheus" ou que Google ne s'intéresse à cette technologie via Cardboard.

 

La jeune pousse a pourtant connu un certain succès, levant 2 millions de dollars au cours de son existence et totalisant 700 000 installations, un chiffre respectable étant donné la taille encore réduite du marché. Son CEO, Alex Rosenfeld, a aussi indiqué dans son message d'adieu qu'elle était l'application de diffusion vidéo la mieux notée sur l'Oculus Store et celle ayant le plus de commentaires sur le PlayStation VR.

 

VERS UNE CONSOLIDATION DU MARCHÉ ?

Cette première faillite d'un nom reconnu témoigne du début d'une nouvelle ère pour la réalité virtuelle. Vrideo manquait de fonds, n'ayant pas réussi à s'imposer devant les investisseurs face à d'autres plateformes comme Jaunt, Within ou LittlStar.

Les coûts d'exploitation associés à la diffusion vidéo sont en effet particulièrement importants, et il y a tout simplement trop d'acteurs sur le marché (l'arrivée de YouTube ne va pas arranger les choses). Mais son échec sonne aussi le début d'une phase durant laquelle les modèles économiques seront testés par le marché, et qui verra la disparition des acteurs les plus faibles.

A voir aussi

VRrOOm Wechat