La FrenchFAB Lyon veut booster l'industrie lyonnaise

Category: 
La FrenchFAB Lyon veut booster l'industrie lyonnaise
27 Décembre, 2017

Lancé au niveau national, le label est désormais décliné au niveau lyonnais, afin de mettre en avant l’écosystème de la 1ère agglomération industrielle française hors Île-de-France.

 

Après le succès de la « French Tech » lancé en 2013, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, et Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, ont lancé en octobre la FrenchFAB, laquelle vise à fédérer l’écosystème de l’industrie française.

 

Elle s’appuie sur l’industrie du futur « à la française », sur la valorisation des savoir-faire traditionnels et d’excellence, mais aussi sur la rencontre entre cette base industrielle « traditionnelle » et les startups. Une bannière commune, un « coq bleu », a été promue afin de jouer collectif et dans une logique de marque et d’attractivité à l’international.

 

Dès la fin du mois d’octobre, la Métropole de Lyon et le monde économique lyonnais (CCI, CPME, MEDEF Lyon-Rhône) se sont fédérés afin de relayer cette initiative nationale et construire ensemble une FrenchFAB « made in Lyon ».

 

Cette « FrenchFAB Lyon » vise au rassemblement du tissu industriel « traditionnel », des entreprises et acteurs de la transformation industrielle, des entreprises de notre territoire labellisées « industrie du futur » et plus largement de l’ensemble de l’éco-système, comme les organisations professionnelles, les chambres consulaires, les pôles de compétitivité, le monde de la recherche, et l’ADERLY.

 

Conforter l’emploi industriel

Pour l’année 2018, la « FrenchFAB Lyon » vise à accompagner la transformation industrielle des entreprises, en portant à connaissance de l’entrepreneur l’ensemble de ces dispositifs et en l’aidant à intégrer l’industrie du futur dans sa stratégie d’entreprise.

 

De la pédagogie sera réalisée auprès des PME, ETI et grands groupes industriels autour des valeurs de l’industrie du futur. Parmi les objectifs, un show-room mobile pourrait être déployé, qui valorise les savoir-faire et services proposés par les entreprises du territoire et pour les entreprises du territoire (impression 3D, démonstrateurs en réalité mixte augmentée et virtuelle…).

 

Parmi les autres objectifs, on trouve la création d’un hub qui permettra de connecter l’écosystème de l’industrie du futur : les offreurs de solution, le monde de la recherche, les aides et financements. Il s’agira en outre de référencer les initiatives et les projets vitrines, créer des démonstrateurs (Impression 3D, Objets Connectés, Réalité mixte (Virtuelle et Augmentée), du machine learning.

 

L’objectif de la « French Fab Lyon » est également de conforter l’emploi industriel sur la région lyonnaise (17% des emplois) en préparant la transition vers les métiers de l’industrie de demain. Pour cela, un travail sera réalisé avec les centres de formation professionnels pour adapter les cursus (étudiants et formation tout au long de la vie), et des passerelles systématiques entre le numérique et l’industrie seront créés (ex : campus du numérique).

 

« Le Moove », présenté le 18 janvier prochain

Un 1er outil au service de la transformation des industries, « Le Moove », sera présenté à l’occasion du « Congrès Entreprise du Futur », le 18 janvier prochain. Ce congrès réunira près de 4.000 dirigeants, industriels et offreurs de solutions. La communauté des dirigeants du futur regroupe aujourd’hui 9.217 membres dont 2.258 dans le Rhône et 3.313 en région. L’industrie du futur est l’une des thématiques-clés du congrès. « Le Moove » vise à sensibiliser, accompagner et accélérer les entreprises industrielles dans leur transformation.

 

La Métropole de Lyon s’inscrit dans les orientations de la French Fab initiée par le gouvernement français et a présenté jeudi des intiatives en faveur de l'industrie du futur sur son territoire, et notamment à Vénissieux, sur le site de Bosch Rexroth.

A voir aussi

VRrOOm Wechat