Harcèlement sexuel : Upload VR présente des excuses

Category: 
Harcèlement sexuel : Upload VR présente des excuses
vr_upload_founders_vrroom.jpg
19 Septembre, 2017

Suite au scandale de harcèlement sexuel ayant eu lieu plus tôt dans le mois, les fondateurs de la start-up Upload ont brisé leur silence public avec un mea culpa.

 

La procès s’est lancé ce printemps et terminé début septembre. Mais il ne semble que les fondateurs d’Upload n’ont pas jugé bon de réagir avant d’apprendre que le New York Times était sur le point de publier un dossier entier sur l’affaire. Alors seulement, ils ont décidé de publier une lettre ouverte. 

 

« Nous voulons nous excuser pour ce que les derniers mois ont provoqué. Cela a été une période très dure pour nos membres et étudiants, nos partenaires, investisseurs et la communauté au sens large. En tant que leaders de cette organisation, nous vous avons laissé tomber et nous sommes désolés » dit en substance la lette, signée par le directeur général Taylor Freeman et le président Will Mason. 

 

La plainte ayant fait éclater l’affaire est celle d’Elizabeth Scott, ancienne directrice du digital et des réseaux sociaux d’Upload. Elle a déclaré que la compagnie cultivait une atmosphère sexuelle malsaine avec notamment l’existence d’une pièce où les employés étaient encouragés à coucher ensemble.

 

L’entreprise, anciennement connue sous le nom d’UploadVR n’a pas révélé la décision du juge mais avait sorti un communiqué indiquant : « Notre but premier à Upload est l’éducation, que nous pensons être la clé pour l’écosystème de la réalité mixte. Nous sommes fermement engagés à construire une communauté inclusive afin de permettre aux pionniers de construire le futur. »

 

Une affaire qui intervient alors que le monde de la tech est accusé d’être sexiste. Cependant, l’affaire Upload n’a pas fait autant de bruit par exemple que le scandale de harcèlement au sein d’Uber.

 

Les fondateurs d’Upload ont fait remarquer que depuis l’affaire, ils avaient fait évoluer leur entreprise, notamment en changeant la politique RH pour la rendre plus égalitaire. Les fondateurs ont aussi pris soin de répondre aux commentaires laissés sur leur page Facebook respective.

 

Malgré leur lettre ouverte, un certain nombre de partenaires et d’employés d’Upload ont décidé de rompre tout lien avec l’entreprise. L’ancien producteur de contenus Danny Bittman qui a démissionné indique ainsi que les employés se sont rendus compte d’un problème général avec la culture d’Upload. 

 

Le fait que les fondateurs affirment en premier lieu que les accusations étaient fausses ont conforté leur opinion.

vr_upload_scott_vrroom.jpg

Elizabeth Scott a publié le message au-dessus samedi.

 

Pour plus d'informations, vous pouvez retrouver l'article sur VRrOOm USA.

A voir aussi

VRrOOm Wechat