EuropaPark s’agrandit et investit dans la VR

Category: 
EuropaPark s’agrandit et investit dans la VR
02 Août, 2017

RUST - Le parc d'attraction entre Fribourg et Strasbourg a ouvert en juin le manège le plus coûteux de son histoire, et entame cette année les travaux d'un nouveau parc.

 

Depuis le 3 juin, un dôme prend place à l’entrée d’Europa Park, dans une nouvelle zone qui était auparavant un parking pour les employés. Dans ce manège de 260 tonnes, deux théâtres abritent trois rangées suspendues de 70 sièges qui s'avancent dans le vide, devant un écran de 425 m² qui entoure les visiteurs. «Voletarium», la nouvelle attraction phare du parc allemand, envoie les voyageurs dans 15 sites d’Europe, comme s’ils voyageaient réellement dans le ciel (voir vidéo ci-dessus). Les gondoles bougent, tanguent, on sent de la brume, du vent et des senteurs lorsqu’on traverse le Glacier de l’Aletsch en Suisse ou les Trois Cimes de Lavaredo en Italie, et l’immersion est totale en passant près du Parlement européen à Strasbourg.

 

Depuis le 3 juin, ce «flying theater» est le plus grand d’Europe, avance le parc. Et l’investissement est le plus important de toute l’histoire du parc: 25 millions d'euros. «Les prises de vues ont été tournées en interne, par la filiale MackMedia, avec des drones ou des hélicoptères, explique Séverine Delaunay, directrice de la communication France. Pour certains (NDLR: comme la Tour Eiffel, où il est interdit de tourner), nous avons reproduit les lieux en images animées». Le tout en 8K, soit une qualité huit fois supérieure à la full HD. Ce manège est également le premier du parc à proposer des tickets horaires, une nouveauté encore en test et qui pourrait être placée sur d’autres grosses attractions en cas de succès.

 

Le parc s'oriente vers les nouvelles technologies

Europa Park, qui propose une nouveauté chaque année, ne souhaite pas marcher sur les plates bandes du Futuroscope. «Cette volonté n'est pas récente. On produit déjà des films. On a également développé des attractions où les visiteurs peuvent chausser des lunettes à réalité virtuelle durant le tour (voir vidéo plus bas), c’est un concept de la famille Mack. Nous sommes en constante évolution et on s’adapte aux technologies d'aujourd'hui pour redynamiser des attractions anciennes». Une volonté de la troisième génération de la famille. Si en 1920, Mack Rides concevait des montagnes russes, désormais vendues à travers le monde, les enfants ont développé des offres hôtelières, et désormais les petits-enfants vont sortir le premier film en 3D, «Happy Family», le 23 août.

 

Pour ce qui est des hôtels, un 6e va sortir de terre à l’été 2019. Il prendra place dans le prochain gros défi du parc: la création d’un parc aquatique de 46 hectares dont les travaux de 100 à 250 millions d’euros commencent en septembre. «Ce projet va créer plusieurs centaines de nouveaux emplois» dans la région frontalière, assure Roland Mack, le propriétaire du parc. «L’année dernière, nous avons eu 5,5 millions de visiteurs, et Europa Park est en progression chaque année», explique Séverine Delaunay. Même ces derniers temps, avec les menaces sécuritaires en Europe? «Nous sommes en collaboration constante avec les autorités, on prend toutes les mesures qui s'imposent et la fréquentation n’a pas baissé». Depuis deux ans, elle a même augmenté de plus de 10%.

A voir aussi

VRrOOm Wechat