Ennuyeuse ? La réalité virtuelle déçoit au CES !

Category: 
Ennuyeuse ? La réalité virtuelle déçoit au CES !
09 Janvier, 2017

"La réalité virtuelle promet d'être révolutionnaire et fait penser à l'apparition des ordinateurs il y a plusieurs décennies. Alors, pourquoi n'est-elle pas au sommet de la plus grande exposition de technologie du monde?" Demande un journaliste de CNET. « Est-ce que l'hyper-marketing a tué la VR en créant des attentes trop élevées chez les consommateurs ?"

Appelez-ça une déception virtuelle. Oh, ce n'était pas une vraie surprise. Je dirai juste que j'étais simplement déçu.

Quel que soit le jeu de mots que vous choisissez, l'industrie de la réalité virtuelle a quelques explications à donner après le CES 2017.

Prenez l'exemple du fabricant d'ordinateurs Lenovo. Il s'est contenté de proposer un ordinateur VR ready pour Oculus Rift ou HTC Vive – sans annoncer son prix et alors même que le prototype présenté ne fonctionnait pas vraiment.

Ou alors Osterhout Design Group, qui a fait la démonstration d'une nouvelle paire de verres intelligents, fonctionnant sous Google Androïd et en utilisant les nouvelles puces de Qualcomm. Ces lunettes étaient supposées être le dernier cri dans le monde de l'AR. Mais elles sont totalement similaires physiquement avec le modèle de l'an dernier, bien qu'elles promettent de meilleures performances visuelles. Malgré cela, le produit qui sortira d'ici le milieu de l'année, coûtera la bagatelle de 1 500 $.

Même Intel, le plus grand fabricant de puces au monde, et qui développe son propre casque VR, a fait une présentation en utilisant … l'Oculus Rift. Mais sans oublier toutefois de fournir à chaque participant son sac vomitoire ...

Nous avons observé et encore observé. Mais nous n'avons jamais ressenti le grand frisson espéré. Et si vous comptiez comme nous sur le CES pour vous faire connaître ce qu'il y a de plus récent dans notre technologie, la VR en était absente.

C'est également ce qu'a pensé l'analyste Brian Blau du magazine Gartner, en voyant des personnes testant des gadgets comme des serrures intelligentes avec des capteurs d'empreintes digitales, ou encore une revisite de la télécommande multifonction, qui ressemblait étrangement à la version de l'année dernière.

Mais également, et dans un autre domaine, Ian Paul, directeur de l'information pour la société de divertissement pour adultes Naughty America, numéro 1 des sites porno américains, qui malgré tout, a du mal à trouver du contenu attrayant pour sa clientèle.

Brian Blau s'est fait l'écho de ce sentiment, ajoutant que l'investissement dans le matériel va probablement se faire au fil du temps. "Il pourra y avoir un moment comme celui de « l'iPhone-like » pour la VR", a- t-il dit.

Lisa Zhao, co-fondatrice de la société chinoise LYRobotix, spécialisée dans les détecteurs VR de mouvement, indique également "L'utilisateur moyen veut maintenant des lunettes parfaites. Il ne pourra pas supporter d'attendre."

Car la lenteur de la progression surprends après l'énorme battage médiatique

Pendant des décennies, la VR n'était rien de plus qu'un rêve de science- fiction, ou des effets spéciaux hollywoodiens.

Mais en 2012, tout cela a changé, lorsqu'une startup appelée Oculus a attiré l'attention du public par la promesse de lunettes de haute qualité à un prix abordable. Facebook a acheté l'entreprise deux ans plus tard pour 2 milliards de dollars. D'autres géants l'ont suivie sans hésiter et avec d'énormes moyens.

Et avec autant de grands acteurs économiques comme Facebook, Sony, HTC, Intel, AMD et autres, il est vraiment surprenant que l'industrie ait eu relativement si peu à dire au CES cette année.

Lors de l'apparition des smartphones, les entreprises ont créé de nouvelles technologies comme le GPS, de meilleures caméras, plus de nouveaux modèles avec des écrans plus grands, des téléchargements plus rapides et des chargements sans fil. A cette époque, on ressentait de l'excitation, de l'énergie et les entreprises s'en donnaient à cœur joie pour créer leurs nouveautés à la mode.

Au CES 2016, on aurait pu penser que la VR était sur une trajectoire similaire, après qu'Intel ait fait la démonstration du casque de Daqri, une de ses sociétés partenaires, qui pouvait être configuré afin de donner aux ouvriers du bâtiment une sorte de vision à rayons X. Ca, c'était de la création, de l'originalité, de l'effet d'annonce. Le casque a d'ailleurs été l'un des produits dont on a le plus parlé lors de cette manifestation l'année dernière.

Mais cette année, le résumé de notre journée au CES a été « Une amélioration progressive."

L'énergie est tombée cette année. La plupart des entreprises VR présentes au CES 2017 se contentant d'espérer de nouvelles technologies et outils de développement de logiciels. (Scott Stein, qui a déclaré que «l'attente de la plupart des grands acteurs VR lors de ce CES , ce qui pourrait vraiment faire avancer la VR, c'est d'avoir de meilleurs écrans, sans fil et moins volumineux. Cette attente est un échec cette année»)

Cela dit, il y avait quelques idées assez cool ….  comme le football ...

A voir aussi

VRrOOm Wechat